O2 » Garde d'enfants » Le comité d’experts de l’enfance et du handicap

Le comité d’experts de l’enfance et du handicap

Nous avons réuni un comité d’experts du handicap afin de s’appuyer sur leurs connaissances techniques et leur expérience dans le cadre du développement de la Garde d’Enfants en situation de Handicap O2.

Voici les parcours et motivations des membres de ce comité :

Édith MAUBOUSSIN

Son parcours professionnel

Je suis éducatrice spécialisée de formation et travaille auprès de personnes en situation de handicap.

J’ai travaillé en foyer hébergement auprès d’adultes ayant une déficience mentale. Mon travail consistait à les accompagner le mieux possible dans leur quotidien et à favoriser leur autonomie. Depuis 4 ans, je travaille dans les loisirs auprès d’un public mixte âgés de 3 à 13 ans.

J’accueille sur la structure de Loisirs, 26 enfants à parité enfants valides/enfants en situation de handicap, tous handicaps confondus, chaque mercredi et journée de vacances scolaires.

Mon travail consiste à proposer une solution de loisirs adaptée aux enfants et un mode de garde régulier et rassurant pour les parents.

Pourquoi avoir accepté d’intégrer la commission d’Experts Garde d’Enfants en situation de Handicap O2 ?

J’ai rencontré les personnes en charge du développement de la garde d’enfants en situation de handicap pour le groupe. Leur projet m’a interpelé et me semble important pour les familles qui sont en attentes de solutions de garde rassurante pour leurs enfants. Il me semblait judicieux de pouvoir échanger nos savoirs dans ce domaine et faire profiter de l’expérience que j’ai dans la garde d’enfants, spécialisée ou non. En retour, les échanges avec O2 me permettent de me poser de nouvelles questions sur mon approche auprès des enfants, des familles, et des personnes que je recrute pour accompagner les enfants.

Qu’est-ce qui vous a séduit dans le projet ?

Le projet porté par O2 me semble important car il s’adresse à « toute la famille », il englobe la fratrie et ne fait pas de distinction. Tout un système est mis en place pour que la famille puisse donner un maximum d’information sur leurs enfants, que le handicap soit dit en toute sérénité, et que l’intervenant auprès des enfants puisse faire un travail de qualité concernant tous les enfants gardés.



Joëlle LE MAUX

Son parcours professionnel

Après des années en crèche collective, je me suis dirigée vers la réalisation d’activités ludiques pour enfants en situation de handicap avec d’autres enfants, avec ou sans les parents (bébés nageurs, baby gym, stage multiples activités pendant les vacances scolaires…).

En parallèle, j’interviens dans des centres de formation sur différents sujets (accueil de jeunes enfants handicapés dans les structures collectives, l’eau et l’enfant, l’alimentation, le développement moteur…).

Pourquoi avoir accepté d’intégrer la commission d’Experts Garde d’Enfants en situation de Handicap O2 ?

L’exigence d’02 concernant ses salariés m’a semblée primordiale : avoir du personnel compétent, et donner la possibilité d’évoluer dans le métier. De plus O2 répond à un réel besoin des familles car malgré les lois de 2005 il est très difficile d’intégrer des structures collectives, et d’avoir du personnel qualifié.

Qu’est-ce qui vous a séduit dans le projet ?

Je suis particulièrement séduite par ce projet, car il rassemble tous les acteurs, avec leurs besoins, leurs difficultés, leurs exigences. Il est rare que dans ce type de projet, on fasse appel à un panel de gens aussi diversifiés. De ce fait le projet devrait être complet. Chaque question ou problème est travaillé, affiné, réfléchi… avec un regard spécifique apporté par chaque acteur.



Carole THOMAS

Son parcours professionnel

Après le baccalauréat, j’ai validé un Diplôme d’Études Universitaires Générales intitulé Gestion des activités sanitaires et sociales. Puis souhaitant m’orienter vers un métier bienveillant, proche des gens, je suis devenue Infirmière Diplômée d’État.


J’exerce depuis décembre 1999 (soit 13 ans), en milieu hospitalier, en service de réanimation médicale où sont pris en charge principalement des adultes. J’ai tout d’abord réalisé des soins infirmiers au Centre Hospitalier de Bichat (Paris 19ème). Je suis actuellement en poste sur le Groupe Hospitalier Pitié Salpêtrière (Paris 13ème).

Pourquoi avoir accepté d’intégrer la commission d’Experts Garde d’Enfants en situation de Handicap 02 ?

Mon expérience de maman de deux enfants (8 ans et demi et 16 mois), dont le plus âgé est en situation de handicap (en regard d’une maladie orpheline), m’a motivée à participer à l’élaboration de ce projet. Les parents d’enfants en situation de handicap ont beaucoup de difficultés à accéder aux modes de garde à domicile, ce qui est bien dommage. L’offre est restreinte, voire inexistante. C’est une belle initiative de la part de la société 02 que de développer la garde à domicile d’enfants en situation de handicap. Nous avons besoin d’un mode de garde sécurisant, prenant en compte les spécificités liées au développement « atypique » de nos enfants sans pour autant les stigmatiser. Ils restent des enfants avant tout, avec des besoins de base (alimentation, hygiène, loisirs) et un projet de vie. Il me semble que les intervenants doivent être motivés et familiarisés avec le monde du handicap et bien sûr pourvus de qualités humaines et relationnelles. J’ai donc accepté d’intégrer la commission pour y apporter mon expérience personnelle et mes compétences professionnelles (connaissances théorique et pratique).

Qu’est ce qui vous a séduit dans le projet ?

J’ai été attiré par ce projet dont la finalité serait de pouvoir proposer à des familles un mode de garde à domicile adapté aux besoins de leur(s) enfant(s) quelle que soit leur santé : en bonne santé, porteur d’un handicap (moteur, sensoriel, mental ou poly-handicap). Il me semble que de suggérer un service de garde d’enfant, sur mesure, qui permettrait de soulager les parents si lourdement mis à contribution au quotidien et leur donner l’opportunité de s’accorder une pause ou un moment de répit est une proposition innovante. Je suis très intéressée par un prestataire de service qui offre autre chose que du « gardiennage ». A noter de façon positive des points sur la méthode 02 : l’enfant est au cœur des préoccupations, possibilité de prise en charge de la fratrie, prise médicamenteuse réalisable avec procédure bien définie via le cahier de suivi, instauration d’un rapport d’activités par une traçabilité écrite, mise en place d’activités d’éveil et de loisirs, recrutement des intervenants et mise à disposition d’outils pour développer leur savoir faire et savoir être. Pour finir j’ai été séduite par un projet humainement enrichissant mettant en œuvre une équipe dynamique, pluridisciplinaire, d’experts qualifiés.



Géraldine GROB

Son parcours professionnel

Je travaille auprès d’enfants en situation de handicap depuis 2000 et suis titulaire du diplôme d’aide médico-psychologique depuis 2003.J’ai travaillé durant 5 ans au sein de l’éducation nationale en tant qu’auxiliaire d’intégration scolaire, en accompagnant deux adolescents présentant un handicap moteur durant 3 ans puis au sein d’une classe d’intégration scolaire (CLIS) accueillant une dizaine d’élèves déficients intellectuels.

Depuis 2006, je travaille dans un institut médico-éducatif (IME) accueillant également des jeunes de 12 à 18 ans déficients intellectuels (trisomie, autisme, troubles du comportements….)

Pourquoi avoir accepté d’intégrer la commission d’Experts Garde d’Enfants en situation de Handicap 02 ?

J’ai accepté d’intégrer la commission d’experts O2 car l’idée de pouvoir contribuer à l’élaboration d’un projet de garde d’enfants en situation de handicap me semble très intéressante et répond à une demande bien réelle.

Qu’est ce qui vous a séduit dans le projet ?

Réunir plusieurs professionnels et parents d’enfants en situation de handicap afin de mettre en commun nos savoir-faire, technicités, expériences m’a séduit car de là résultera une offre garde d’enfant au plus près des besoins et souhaits des familles.



Stéphanie COUBARD

Résumez en quelques lignes votre parcours professionnel

Je suis psychomotricienne depuis juillet 2007. J’ai d’abord travaillé auprès d’enfants malentendants, sourds ou ayant des troubles du langage. Je travaille maintenant à temps plein en libéral où je reçois des enfants ayant des pathologies diverses (troubles des apprentissages, autisme, maladie génétique, retard de développement, instabilité, dyspraxie ou maladresse motrice, etc.).

Pourquoi avoir accepté d’intégrer la commission d’Experts Garde d’Enfants en situation de Handicap O2 ?

Je reçois au cabinet de nombreuses familles qui ne trouvent pas de solutions de garde et emploient en direct des assistants de vie qui ne sont pas toujours formés au handicap. J’ai donc eu envie de participer à cette commission car il me semble vraiment important que tous les enfants puissent avoir la chance d’avoir un mode de garde adapté à leurs besoins avec une personne formée et bienveillante.

Qu’est-ce qui vous a séduit dans le projet ?

Ce qui m’a séduit ce sont les nombreuses questions qu’O2 se pose autour du handicap et de l’accompagnement de ces enfants. Egalement, le fait de se retrouver à plusieurs professionnels, pouvoir échanger et aider à monter un projet. J’ai trouvé nos échanges très riches avec de réels questions de fond sur ce qu’est le handicap et ce qu’il est possible de mettre en place pour que les parents et les enfants se sentent bien, en confiance, dans ce système de garde.
vdc-pub6