null Ménage à domicile : quelle solution choisir ?

Votre maison

Ménage à domicile : quelle solution choisir ?

Publié le 29 avril 2021

3 minutes de lecture

Ménage à domicile : quelle solution choisir ?

Vous vous apprêtez à faire appel à une aide à domicile ? Emploi direct, mandataire, prestataire : plusieurs choix s’offrent à vous lorsque vous décidez d'avoir recours à une prestation de ménage. Sachez qu’il existe quelques règles à suivre en la matière. Différents statuts, avantages, formalités nécessaires, vous saurez tout pour trouver le mode le plus adapté à vos besoins. Prêts ? Alors c’est parti !

Particulier employeur : l’emploi direct

Lorsque l’on parle d’employer une personne à domicile, trois choix s’offrent à vous : l’emploi direct, le mandataire ou le prestataire. En optant pour l’emploi direct, vous pourrez choisir vous-même la personne qui viendra chez vous, selon vos critères et vos attentes. Sans intermédiaire, cette solution semble idéale mais elle vous demandera un investissement non négligeable.

  • Le recrutement d'une personne compétente qui vous correspond requiert du temps et nécessite souvent plusieurs entretiens.
  • La rédaction du contrat de travail en bonne et due forme peut s'avérer complexe
  • Les volets administratifs et déclaratifs (cotisation, congés, bulletins de salaire, assurance...) peuvent également être énergivores.
  • En cas de litige, votre responsabilité est engagée conformément au cadre fixé par le droit du travail du respect et la convention collective en vigueur.

Mandataire : déléguer la partie administrative

D’un point de vue statutaire, le mandataire est similaire à l’emploi direct : vous êtes l’employeur. La différence réside en premier lieu dans le recrutement.

  • Le mandataire vous présente des candidats qualifiés, sélectionnés par ses soins. Cette alternative vous permet de choisir vous-même la personne qui interviendra à votre domicile parmi celles proposées et vous en serez l'employeur.
  • Certains mandataires peuvent également vous accompagner sur la partie administrative. Le mandataire met à votre disposition un contrat de travail, ou le rédige, en fonction de vos informations fournies. En déléguant cette formalité contraignante à un organisme, vous gagnez un temps précieux et êtes sûr qu’elle sera bien faite.
  • Lors d’un arrêt maladie ou d’un imprévu, l’organisme choisi vous proposera une autre personne compétente.

Pour l’emploi direct comme pour le mandataire, vous êtes l’employeur de votre aide à domicile. Vous restez donc assujetti au code du travail (contrat, salaire, assurance, frais de rupture de contrat). Et en cas de différend, votre responsabilité peut être engagée.

Prestataire, la solution clef en main

Lorsque vous faites appel à un prestataire de service sur ces missions, vous êtes assurés d’une tranquillité d’esprit. Peu de responsabilités vous incombent et vous n’avez presque rien à faire. En effet, un prestataire prend en charge :

  • Le recrutement de l’intervenant compétent et expérimenté.
  • Le remplacement de l'intervenant en cas d’imprévu, d’arrêt maladie ou de période de congés. Vos travaux de ménage seront assurés sans interruption. Rien ne sera à votre charge car l’agence s’occupe de tout !
  • Les démarches liées au statut d’employeur : recrutement, contrat de travail, assurance, remplacement de l’intervenant. Vous n'êtes pas l'employeur, vous ne courez aucun risque juridique en cas de litige avec l’employé.

Les risques du travail au noir

Pratique malheureusement courante, le travail dissimulé est illégal. Il engendre des risques d'un point de vue juridique pour vous comme pour la personne non déclarée.

  • Le travail au noir expose "l'employeur" à une peine pouvant aller jusqu’à 3 ans de prison et 45 000€ d’amende.
  • Sans contrat de travail ni preuve d'emploi, la personne non déclarée ne sera pas assurée, ne cotisera pas et ne pourra donc prétendre à aucune aide (chômage, assurance maladie, retraite).
  • En cas d’accident, de vol ou de casse, vous serez responsable et ne serez pas couvert par votre assurance.

Sachez que l’emploi direct, le mandataire et le prestataire vous accordent tous les trois un avantage fiscal sous forme de crédit d’impôt. Il atteint 50% des dépenses engagées pour l’emploi d’une entreprise, d’une association agréée pour l’aide à domicile ou d’une personne choisie par vos soins. Bien évidemment, si vous faites appel à un employé non déclaré, vous n'aurez pas accès à ce crédit d'impôt.

En fonction de vos besoins de ménage, de vos envies et de votre temps, vous savez désormais quelle solution correspondra le mieux à vos contraintes. Pour connaître en détails toutes les différences qu’il existe entre les diverses solutions existantes, n’hésitez pas à jeter un œil à notre fiche récapitulative “O2 comparé à l’emploi direct” !
 

Chaque besoin
est unique !
Laissez-vous guider,
O2 vous accompagne

Sur la même thématique

Publié le 26 août 2021

2 minutes de lecture


Publié le 11 août 2021

7 minutes de lecture


Publié le 3 août 2021

3 minutes de lecture