null Réussir sa rentrée scolaire : nos conseils
Vos enfants

Réussir sa rentrée scolaire : nos conseils

Publié le 25 août 2021

7 minutes de lecture

Réussir sa rentrée scolaire : nos conseils

C’est l’heure de la rentrée scolaire ! Ce moment très particulier apporte avec lui son cortège de questions : Fournitures, changements divers comme le passage du primaire au collège ou l’entrée au lycée, nouvelle organisation, etc. Nous vous livrons tous nos conseils afin de faire rimer rentrée avec sérénité pour les enfants comme pour les parents !

 

Se préparer à la rentrée

Le secret pour s’assurer d’une rentrée zen est avant tout de bien anticiper. Matériel, repos, gestion du stress, voici quelques principes simples à suivre pour éviter de succomber à la pression le jour J.

 

L’achat des fournitures scolaires

Pour éviter les courses de dernières minutes, commencez par constituer l’inventaire du matériel à vous procurer. Généralement les établissements vous remettent une liste qui reprend celle définie par l’éducation nationale.

Puis, faites le point sur les fournitures de l’année précédente que vous pouvez garder et donc réutiliser. Vous éviterez ainsi d’acheter du matériel en double. N’hésitez pas à vous réapprovisionner en fournitures standards (feuilles, stylo, classeurs, crayons, etc.) quelques mois avant la rentrée. De cette façon, vous éviterez la ruée (et parfois les pénuries) de septembre pour vous concentrer sur l’achat de matériel scolaire spécifique.

 

Gérer le stress de la rentrée

Pour réduire l’appréhension et l’anxiété qui peuvent être liés à la rentrée, il vaut mieux arriver reposé en classe. Pour cela, il faut capitaliser sur la période de vacances pour se reposer et reprendre un rythme de sommeil adapté. Pour plus d’informations sur la gestion du stress, vous pouvez consulter notre article dédié ici.

Un autre moyen efficace pour évacuer le stress est de reprendre une activité sportive. Vélo, course à pied, natation, rien de mieux pour se détendre en solo ou avec ses copains en prévision de la reprise des cours.

Durant cette période, ce sont surtout les parents, les amis et les proches qui ont un rôle actif essentiel à jouer. Communiquer, aborder les points de crispations, répondre aux interrogations légitimes, c’est le moment d’être présent aux côtés de l’enfant pour l’aider à dédramatiser.

 

La veille de la rentrée

A quelques heures de la reprise des cours, le challenge consiste à mettre en condition votre enfant, à le rassurer pour que tout se passe bien.

Pour éviter le rush matinal, veillez à ce que tout soit prêt. Vêtements choisis, cartables bouclés, réveil réglé suffisamment en avance (pas trop tout de même !) vous apporteront la tranquillité indispensable au lever du jour.

Si vous sentez du stress au moment d’aller dormir, invitez votre enfant à s’exprimer sur ce qu’il ressent et sur les questions qu’il se pose. Accueillez sa parole, faites preuve de compréhension et d’empathie afin de le rassurer sur ce qu’il s’apprête à vivre.

 

La rentrée au collège et la classe de sixième

L’entrée en 6ème est un tournant dans le parcours scolaire de votre enfant : c’est le passage de l’enfance à l’adolescence. Il va devoir faire face à un changement total d’environnement et prendre de nouvelles habitudes.

 

Les particularités du collège par rapport à l’école primaire

L’entrée en 6ème est souvent vécue comme une source d’angoisses pour les enfants comme pour leurs parents. En effet, cette étape est souvent vécue comme une plongée dans l’inconnu.

Les néo-collégiens doivent d’abord se familiariser avec de nouveaux lieux comme le bureau de la vie scolaire, le CDI, la cantine en self-service ou encore les salles de permanence.

Puis il leur faudra appréhender une nouvelle organisation de la classe puisqu’ils auront à changer régulièrement de salle suivant les matières. Ils devront composer avec un emploi du temps variable et de multiples professeurs.

 

La 6ème, à la découverte d’un nouveau fonctionnement et nouvelles matières

 

Un nouveau rythme scolaire

L’emploi du temps de la sixième est sensiblement différent de celui du CM2. Les journées de cours sont plus longues, démarrant généralement à 8h pour finir à 17h. Les semaines sont, elles aussi, plus denses, passant d’un volume de 24h à 26h avec des enseignements dispensés le mercredi matin.

La répartition des heures de cours est la suivante :

  • Français : 4h30

  • Mathématiques : 4h30

  • Histoire/Géographie/Enseignement moral et civique : 3h

  • Langue vivante n°1 : 4h

  • Sciences de la vie et de la terre (SVT)/Physique-Chimie/Technologie : 4h

  • Éducation physique et sportive (EPS) : 4h

  • Arts plastiques : 1h

  • Éducation musicale : 1h

 

Des nouvelles matières

En sixième, les élèves découvrent trois nouvelles matières :

  • la physique-chimie

  • les sciences de la vie et de la terre (SVT)

  • la technologie

 

Par ailleurs, à l’enseignement obligatoire peuvent s’ajouter des options comme une deuxième langue vivante ou encore des cours de cultures européennes ou régionales.

 

A chaque matière son professeur

L’entrée au collège est marquée par la spécialisation des enseignements avec généralement un enseignant par matière. Autre nouveauté, le rôle du professeur principal. Ce professeur référent assure la passerelle d’informations entre les professeurs, les élèves et les parents. Il a à sa charge l’organisation des dix heures annuelles de “vie de classe” durant lesquelles les élèves et l’enseignant procèdent à l’élection des délégués et échangent sur l’ambiance de la classe, le ressenti des élèves, les conseils de classes, etc.

En effet, en début d’année, deux délégués de classe sont élus par les élèves. Ils représenteront leurs camarades aux conseils de classe trimestriels. Ces conseils permettent le suivi et l’évaluation des acquis de chaque élève.

 

De nouveaux adultes référents.

La classe de sixième voit aussi les premières rencontres avec le CPE (Conseiller Principal d’Éducation) qui anime la vie scolaire, conseille les élèves dans leur choix d’orientation. Ce dernier travaille avec les surveillants qui contrôlent les absences, les entrées et sorties de l’établissement, surveillent les récréations et s’occupent de l’aide aux devoirs le soir et durant les heures de permanence.

 

De nouvelles méthodes de travail

A toutes ces nouveautés, les tout frais collégiens devront aussi passer un cap supplémentaire dans leur autonomie d’apprentissage.

Acquérir une méthodologie de travail efficace est donc fondamental pour que les élèves ne se sentent pas débordés dès les premières semaines.

Pour bien accompagner les élèves, les parents peuvent être d’une aide précieuse : vigilance quant à la tenue des cahiers de cours et dans la prise de note, utilisation d’un code couleur, surlignage des mots importants et recherches pour en comprendre le sens, technique de mémorisation, etc.

Par ailleurs, le recours au soutien scolaire peut constituer un moyen efficace pour transmettre les principes et intégrer les bases d’une bonne méthodologie de travail.

 

La rentrée au lycée et la classe de seconde

Le passage du collège au lycée est aussi un grand moment de changement pour les adolescents. Entre nouvelles méthodes de travail et choix des options en seconde, il n’est pas toujours évident pour les élèves de trouver des repères dans ce nouvel univers.

 

Les particularités du lycée par rapport au collège

Au lycée, les élèves sont plus libres de s’organiser pour leur prise de notes et la gestion de leurs devoirs. Cette autonomie nouvelle requiert plus de rigueur et peut s’avérer complexe dans un premier temps pour certains élèves qui ont le sentiment d’être livrés à eux-mêmes. Par exemple, les heures de permanence n’étant plus obligatoires au lycée, c’est aux étudiants que revient le choix d’utiliser ces moments pour travailler notamment lorsqu’ils ont des trous dans leur emploi du temps.

 

Dès la seconde, les arts plastiques et l’éducation musicale, cèdent leur place à deux nouvelles matières :

  • Les Sciences Économiques et Sociales (SES) qui abordent des notions d’économie, de sociologie et de science politique

  • Les Sciences Numériques et Technologiques (SNT) qui permettent d’appréhender le digital et les technologies numériques

 

La classe de seconde, une année clé

 

Le choix d’orientation

Voie générale, filières technologiques ou professionnelles, la classe de seconde est fondamentale car elle conditionne les choix d’orientation des élèves. La classe de seconde offre la possibilité de choisir 2 options en complément d’un tronc commun de 12 matières.

A la fin de l’année, les élèves devront choisir 3 matières qu’ils souhaitent poursuivre en classe de première, en parallèle des 8 matières du socle commun.

Ainsi, bien accompagner votre enfant dans ses choix passe par des échanges réguliers sur ses centres d’intérêts et les aptitudes qu’il veut approfondir afin de l’aiguiller vers un choix réaliste selon ses capacités et sa motivation.

 

De nouvelles méthodologies

Au lycée, la charge de travail s’intensifie dès la seconde. Ce passage peut être délicat et peut entraîner une baisse significative des résultats scolaires.

Les élèves doivent acquérir de nouvelles compétences méthodologiques comme la prise de notes en autonomie totale, l’écoute active pour dégager les idées principales d’un cours ou encore la gestion individuelle du temps de travail et de révision.

 

Soutien scolaire et cours particuliers en complément

Toutes ces nouveautés combinées font de la seconde une classe charnière centrale dans la scolarité d'un élève. C’est pourquoi, de nombreux parents se tournent vers le soutien scolaire qui offre la possibilité de mettre en place un accompagnement individualisé qui tient compte des besoins particuliers de l’enfant.

Par ailleurs, le soutien scolaire entre dans le cadre du service à la personne et permet à ceux qui y ont recours de bénéficier du crédit d’impôt et des régimes d’aides affiliés. Pour plus d’informations sur ce sujet, rendez-vous ici.

 

Vous l’aurez compris, réussir sa rentrée, c’est avant tout bien la préparer !

Anticiper l’achat des fournitures, reprendre un rythme de sommeil adéquat, évacuer le stress constituent les clés d’une rentrée sereine. Si les étapes charnières comme l’entrée en sixième et en seconde peuvent être sources d’appréhensions, c’est en connaissant leurs spécificités que vous pourrez le mieux accompagner votre enfant. L’important est de bien s’informer et d’être à l’écoute pour cerner les éventuelles difficultés. Enfin, le recours au soutien scolaire en complément, permet de ménager des temps d’apprentissage individualisés qui tiennent compte des besoins spécifiques de votre enfant en lui apportant la méthodologie qui favorise son autonomie. Alors, n’hésitez plus et bonne rentrée !

Chaque besoin
est unique !
Laissez-vous guider,
O2 vous accompagne

Sur la même thématique

Publié le 25 novembre 2021

5 minutes de lecture


Publié le 24 novembre 2021

3 minutes de lecture


Publié le 27 octobre 2021

3 minutes de lecture