null Différencier les cucurbitacées à chair orange
Soufflez !

Citrouille, Potimarron et Potiron : les différencier pour mieux les cuisiner

Publié le 25 octobre 2022

2 minutes de lecture

Citrouille, Potimarron et Potiron : les différencier pour mieux les cuisiner

Il faut le reconnaître, la ressemblance est frappante. Cucurbitacées à la chair orangée et aux formes arrondies, la citrouille, le potimarron et le potiron ont des caractéristiques physiques très similaires. Pourtant, ces jolies courges sont bien différentes les unes des autres et notamment lorsqu’il s’agit de les cuisiner. Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour les savourer en ces périodes de grands froids.

 

Citrouille : les formes les plus rondes

Facilement reconnaissable, la citrouille est toujours ronde et orangée. Vous la connaissez déjà comme lanterne pour Halloween mais vous connaissez peut-être moins ses talents en cuisine. Purée, soupe, velouté, gâteau ou encore gnocchi de citrouille, elle se décline sous toutes ses formes pour le salé et le sucré. Une fois la chair filandreuse jaune-orangée retirée, coupez votre citrouille en dés pour la faire cuire à la vapeur, à l’eau, au four ou encore à la poêle, selon vos envies. Son parfum viendra parfaitement adoucir une purée ou relever le goût d’un cake. Elle peut également se mélanger en très petits morceaux dans les pâtes des enfants ou sublimer le goûter à l’aide d’une jolie tarte à la citrouille. Laissez aller votre imagination, en plus d’être bon marché, la reine du potager pèse en moyenne 5 kilos. Vous aurez largement de quoi vous ravitailler en cuisine !

 

Potiron : la chair la plus dense

Ne les confondez plus, la citrouille et le potiron sont bien différents ! Le potiron sera présent sur vos étales sous forme ovale ou aplatie et d’une couleur allant de l’orange au rouge foncé. Si vous ne voyez toujours pas la différence, touchez le pédoncule situé sur le dessus, sa texture sera plus tendre et plus évasée vers le bas que celle de la citrouille qui est plus ferme. Avec un goût plus fin et sucré, sa présence dans vos mets se fera plus discrète. Pouvant peser jusqu’à 50 kilos, le potiron bénéficie d’une chair plus dense et moins filandreuse que la citrouille ce qui vous permettra d’obtenir un velouté ou une soupe plus onctueuse.

 

Potimarron : le goût le plus inimitable

D’octobre à décembre, c’est la saison des courges, alors ne vous en privez pas ! La forme en poire, incontournable du potimarron, vous permettra de le différencier rapidement des autres cucurbitacées chez votre primeur. Il se démarque des autres courges par son petit goût de châtaigne qui fait de lui un incontournable pour les plats chauds. Cuisinez-le directement avec sa peau très fine qui disparaîtra facilement au mixeur pour un velouté ou une purée. Si vous ne souhaitez cuisiner que la chair, vous pouvez garder le joli socle du potimarron pour en faire un bol pour votre risotto ou votre tajine. Riche en eau, en fibre et très faible en calories, il est un allié pour les régimes minceur. À l’instar des autres courges, il permet de booster votre système immunitaire et ainsi de lutter contre les maladies graves grâce à sa teneur en antioxydants et de prévenir les maladies des yeux comme la DMLA grâce à la vitamine A.

Lorsque vous évidez ces courges, pensez à garder les graines ! Pleines de nutriments, elles sont succulentes et gorgées de vitamines. Déposez-les sur vos muffins avant cuisson ou faites-les griller sur une plaque allant au four pour les servir dans un bol au moment de l’apéro, vos convives seront ravis !

Chaque besoin
est unique !
Laissez-vous guider,
O 2
vous accompagne

Sur la même thématique

Publié le 26 octobre 2022

3 minutes de lecture


Publié le 25 octobre 2022

2 minutes de lecture


Publié le 25 octobre 2022

2 minutes de lecture