null Animaux de compagnie et plantes : comment les faire cohabiter ?
Soufflez !

Animaux domestiques : quelles plantes choisir ?

Publié le 30 mai 2022

3 minutes de lecture

Animaux domestiques : quelles plantes choisir ?

Dans la famille des êtres vivants que vous aimez retrouver le soir, il y a bien sûr vos animaux de compagnie qui vous célèbrent sitôt la porte franchie, mais il y a également vos belles plantes qui embellissent vos intérieurs. Pourtant, les deux ne font pas toujours bon ménage. Voici tout ce qu’il faut savoir pour que la cohabitation se passe à merveille.

 

Les plantes à éviter lorsqu’on a des animaux domestiques

Vos chères petites boules de poils adorent explorer et parfois même croquer la végétation présente sous leur nez et tant pis pour l’instinct de survie. Le problème ? Certaines plantes ne sont pas leurs meilleures amies. Les risques pour leur santé sont réels. Alors, comme il vaut mieux prévenir que guérir, voici un exemple de plantes à bannir autant que vous pouvez pour éviter tout accident à l’intérieur comme à l’extérieur :

  • Le Ficus

  • Les Lys

  • Le Gui

  • L’If

  • Le Yucca

  • L’arbre de Jade

  • L’Azalée

 

Le lierre qui recouvre souvent les arbres et les maisons à l’extérieur peut également être toxique pour vos chiens en cas d’ingestion. Il suffira de garder un œil attentif sur vos toutous les plus gourmands.

 

Les plantes à privilégier avec des animaux domestiques

Le meilleur ami de l’homme peut aussi être l’ami des plantes puisque certaines d’entre elles sont faites pour vivre en harmonie avec chiens et chats. Elles ne leur feront aucun mal et d’autres auront même des effets apaisants ! Voici une liste non exhaustive de plantes qui pourront cohabiter avec vos animaux domestiques :

  • L’Orchidée Bambou

  • La Fittonia

  • Les palmiers

  • La Pilea cadierei, aussi appelée « plante aluminum »

  • Le Bananier

  • La plante aux éphélides

  • La plante à café

  • Les Gynura aurantiaca

 

Vous pourrez même offrir à votre félin des Népétas qui ont des effets euphorisants et apaisants sur le cerveau des chats. Communément appelées « herbe à chats » cette plante lui sera utile pour se purger et s’amuser sans danger. En somme, vous avez largement ce qu’il faut pour faire de votre chez vous un lieu verdoyant, apaisant et totalement sécurisant.

 

Que faire en cas de cohabitation risquée ?

Vous avez déjà craqué pour une plante dangereuse pour votre animal ? Pas de problème ! Organisez un petit coin de nature hors de sa portée et il ne risquera rien. Vous pourrez également détourner son attention en installant un arbre à chat ou des jouets de l’autre côté de la pièce. L’abreuver, le nourrir et jouer avec lui permettra d’éviter qu’il ne s’aventure dans les pots de fleurs et les vases de la maison.

Et si malgré toutes vos précautions, votre boule de poil ingère une plante interdite, n’hésitez pas à aller consulter un vétérinaire rapidement. L'hypersalivation, les vomissements, la diarrhée, les démangeaisons soudaines, les frissons ou un état léthargique sont des symptômes d’alertes. Dirigez-vous vers la clinique la plus proche sans lui administrer de médicaments, d’eau ou de croquettes. Vous pourrez également apporter la plante en question directement chez le vétérinaire afin de lui permettre de poser un diagnostic adéquat.

 

De simples gestes de précaution comme la surélévation de vos plantes et la surveillance vous permettront de faire cohabiter en paix vos passions pour les animaux et la végétation.

Chaque besoin
est unique !
Laissez-vous guider,
O 2
vous accompagne

Sur la même thématique

Publié le 1 juillet 2022

6 minutes de lecture


Publié le 29 juin 2022

3 minutes de lecture


Publié le 29 juin 2022

4 minutes de lecture