Retour Le slow gardening

C'est dans l'air

Et si vous vous mettiez au slow gardening en 2024 ?

Publié le 28 décembre 2023

3 minutes de lecture

Et si vous vous mettiez au slow gardening en 2024 ?

Apprendre à prendre son temps, ressentir les bonnes énergies de son joli coin de verdure, se faire plaisir. Depuis peu, le slow gardening rencontre un grand succès chez les mains vertes en quête d’épanouissement ! Et pour cause, les maîtres mots de cette nouvelle tendance venue tout droit des États-Unis sont : décontraction, simplicité, économie, écologie. Un programme bien alléchant pour qui voudrait adopter une philosophie agréable à vivre, où la nature est reine.

 

Jardiner sans stress ni contraintes

Parce que jardiner rime avec passion, finie la pression tyrannique du jardin parfait qui rivalise avec celui du voisin. Finis aussi les calendriers stricts de semis et de récolte, les plannings de taille et de tonte, les corvées de désherbage intensif, les tentatives désespérées pour éloigner escargots et limaces. Désormais, vous n’êtes là que pour renouer avec la nature, la laisser suivre son cours et l’observer en pleine action. En somme : Keep cool and take it easy. Se changer les idées après le travail, oui. S’agiter inutilement, non. Tout est une question d’état d’esprit et le vôtre est désormais complètement zen, bravo !


 

Jardiner local et de saison

Pour commencer, fournissez-vous chez les horticulteurs et pépiniéristes locaux plutôt que dans les grandes chaînes de magasins spécialisés. Vous gagnerez en proximité et en humanité. Ensuite, faites confiance à dame Nature, à son rythme et à ses saisons, au rythme biologique des plantes. Enfin, optez pour des plantes endémiques de votre région, facilement cultivables et adaptées à votre climat. Ainsi, elles s’épanouissent naturellement dans votre jardin et le travail d’entretien est minimisé, tranquillité oblige. En somme, laissez les plantes tropicales aux tropiques et l’olivier à la Provence, et créez-vous plutôt un équilibre naturel en misant sur les plantes bien de chez vous !

Jardiner bio et écologique

Pour les adeptes du slow gardening, pour le bien-être de vos fruits et légumes, pas d’engrais chimiques (herbicides, pesticides, fongicides et compagnie), mais plutôt de la biodiversité, de la pollinisation et des auxiliaires utiles. Place au naturel ! Optez pour le recyclage et le compost de vos déchets verts et de cuisine. Faciles, efficaces et pas chers, vous obtiendrez un engrais et un paillis 100% naturels qui nourriront vos sols et cultures, en plus de leur donner un coup de fouet à l’automne et à la fin du printemps.


 

Jardiner dans un lieu de vie

Faîtes de votre jardin un lieu luxuriant où vous aimez travailler la terre, mais aussi, un endroit apaisant où vous pourrez lâcher prise à l’aide d’éléments qui incitent à la contemplation et à l’émerveillement. De jolis bacs de potagers, un carillon, une fontaine d’eau, quelques vivaces pour attirer les papillons, un transat pour regarder éclore les boutons ou voir pousser un arbre planté lors d’une occasion particulière… rien de bien sorcier, mais quelques détails qui feront toute la différence. Et vous donneront envie de rester le plus longtemps possible dans votre petit coin de paradis, en pleine conscience et dans l’instant présent, sans obligation de résultat ni de performance. Ce qui n’empêchera pas de repartir avec un bouquet de fleurs fraîchement coupé pour orner la table de la salle à manger !

Moments de bien-être assurés et jardins vitalisés, le slow gardening fait partie de ces nouveaux concepts plein de bon sens. N’hésitez pas à en parler avec nos jardiniers O2 qui sauront vous conseiller dans votre démarche durable et responsable !

Chaque besoin
est unique !
Laissez-vous guider,
O2
vous accompagne

Sur la même thématique

C'est dans l'air

Publié le 6 mai 2024

3 minutes de lecture


Publié le 6 mai 2024

5 minutes de lecture


Publié le 10 avril 2024

3 minutes de lecture