null Aide à domicile : quelles aides possibles ? quelles démarches effectuer ?

Vos aînés

Seniors : aides et démarches pour bien vivre chez soi

Publié le 11 août 2021

4 minutes de lecture

Seniors : aides et démarches pour bien vivre chez soi

Lorsqu’un proche connaît une perte d’autonomie, il est souvent complexe de savoir quelles aides sont disponibles pour les personnes en situation de dépendance et leur proche aidant. Toutefois des solutions existent ! Aide à domicile, allocations, aides techniques, lieux ressources et associations permettent de soulager le quotidien et d’apporter plus de confort aux personnes âgées et plus de sérénité à leur entourage.

 

Les aides financières

L’attribution et le montant des aides financières dépendent de plusieurs critères comme l’âge du bénéficiaire, ses revenus, sa situation de dépendance ou encore son lieu de vie.

  • L'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA) est allouée aux personnes de plus de 60 ans. Versée par le département, l’APA peut être perçue par les personnes qui vivent à leur domicile ou résident en EHPAD.
     

  • L’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (ASPA) : Versée par la caisse de retraite, l’ASPA est accordée aux personnes ayant de faibles ressources. Cette allocation est cumulable avec l’APA et d’autres aides comme les APL.
     

  • L’Allocation Simple d'Aide Sociale pour Personnes Âgées : Pour les personnes de plus de 65 ans n’ayant pas de pension de retraite ou à faible revenu ou ne pouvant prétendre à l’ASPA, cette allocation est administrée par le Département. Elle se présente sous 2 formes ; soit en nature sous forme d’aide ménagère, soit en espèce pour les départements ne disposant pas d’un service d'aide ménagère.

 

Les aides “techniques”

Afin d’aider nos aînés à vivre chez eux le plus longtemps possible, les CICAT (Centres d'Information et de Conseil en Aides Techniques), associations de loi 1901, conseillent et orientent les personnes à la recherche d’informations techniques. Éclairage, volets roulants, rampes et autres barres de soutien, etc. vous pourrez obtenir de l’aide pour optimiser l’aménagement de votre logement.

Souvent composées d’ergothérapeutes, les équipes des CICAT réalisent gratuitement des visites à domicile pour trouver des solutions spécifiques et personnalisées.

 

Les aides pour le proche-aidant, le droit au répit

Le droit au répit est issu de la loi d’adaptation de la société au vieillissement de 2015. Il permet aux proches aidants de se reposer ou de dégager du temps. Accordée aux bénéficiaires de l'APA, cette aide pallie l'absence des proches aidants indispensables à la vie à domicile de la personne dépendante, quand aucune autre personne de l'entourage ne peut les remplacer. Le droit au répit peut financer à hauteur d’environ 500€/an :

  • un relais à domicile

  • l’hébergement temporaire en établissement ou accueil familial

  • l’accueil de la personne aidée dans un accueil de jour ou de nuit

Pour bénéficier de ces aides, vous pouvez consulter l’annuaire des départements et services en ligne pour contacter le conseil départemental le plus proche de chez vous, juste ici.

 

Les démarches administratives pour bien vivre à domicile

Recourir à une auxiliaire de vie, c’est aussi un statut. Aussi il vous faudra choisir parmi les trois formules suivantes : emploi direct, organisme mandataire et prestataire de service. Pour tout connaître sur les différentes procédures d’emploi d’une aide à domicile, consultez notre article dédié : url

Sachez qu’il existe différentes structures auxquelles vous pouvez vous adresser pour vous aider dans vos démarches :

  • La Mairie ou le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) : c'est l'interlocuteur dédié pour avoir accès aux informations et une aide précieuse pour les démarches administratives.

  • Le Département est chargé de l’APA (Allocation Personnalisée d'Autonomie). Une des compétences des départements est l'action sanitaire et sociale. C'est donc lui qui attribue l'APA grâce à une évaluation au domicile des besoins de la personne âgée.

  • Le CLIC (Centre Local d’Information et de Coordination gérontologique) est le meilleur point d'entrée si vous ne savez pas par où commencer. Prenez contact avec le CLIC le plus proche de chez vous, cela vous permettra de bénéficier gratuitement de l'accompagnement d'un conseiller qui vous aidera à y voir plus clair sur les aides et organismes existants.

  • Selon les départements, la Caisse de retraite met en œuvre une politique de maintien à domicile via des actions de prévention ou encore de formations. Pour bien vivre à domicile, son rôle est avant tout de financer des prestations directes à domicile.

  • Bien vivre chez soi, c'est aussi pouvoir profiter d’un logement adapté qui, sans être aseptisé, permet d'y trouver confort et sérénité. Les CICAT mais aussi Action Logement, ADIL ou Soliha peuvent vous venir en aide.


Le coup de pouce des associations

Il existe des associations spécialisées dans l’aide à la personne qui peuvent vous proposer de l’aide matérielle, mais pas uniquement. Par exemple, certaines organisent des temps de convivialité, d’échanges et de rencontres pour favoriser le lien social. D’autres encore agissent pour éviter les situations d’isolement de personnes dépendantes ou se déplaçant difficilement en leur rendant régulièrement visite. Certaines structures proposent des sorties, des activités culturelles et recueillent et valorisent la mémoire et les savoirs des personnes âgées.

Parmis elles, voici quelques exemples :

  • Les petits frères des Pauvres dont les bénévoles accompagnent des personnes mises à l’écart du fait de leur âge, de leur état de santé ou de leurs conditions de vie.

  • La société Saint Vincent de Paul rend visite aux personnes âgées à leur domicile, en maison de retraite ou à l’hôpital.

  • Les « Intergénéreux » d’Unis-Cité sont de jeunes volontaires qui rendent visite aux personnes âgées, à domicile ou en maison de retraite. Ils proposent des moments conviviaux, des sorties, recueillent les précieuses mémoires des personnes âgées, valorisent leurs savoirs, etc.


Des solutions existent pour vous aider à épauler les personnes en perte d’autonomie. Qu’elles soient humaines avec une auxiliaire de vie, financières ou même techniques ces aides ont pour vocation d’améliorer le quotidien des personnes âgées et de leurs proches. Concernant la mise en place d'un accompagnement à domicile, n'hésitez pas à vous informer auprès de nos services.

Chaque besoin
est unique !
Laissez-vous guider,
O2 vous accompagne

Sur la même thématique

Publié le 13 octobre 2021

4 minutes de lecture


Publié le 1 octobre 2021

3 minutes de lecture


Publié le 1 septembre 2021

4 minutes de lecture