null Protéger ses plantations du froid
Soufflez !

Cet hiver, protégez vos plantations du froid

Publié le 28 novembre 2022

2 minutes de lecture

Cet hiver, protégez vos plantations du froid

Si l’hiver a dans sa hotte son lot de réjouissances et de bons légumes à récolter, il peut aussi être très cruel avec les plantes qui ne font pas bon ménage avec la neige, la pluie et le froid. Alors pour ne pas dire adieu à celles que vous avez bichonnées toute l’année, c’est le moment de mettre en place un plan d’action et de protection efficace de votre jardin adoré.

 

Formez une barrière protectrice autour de vos plantes à l’aide du buttage et du paillage

Dans la nature, il y a d’un côté les végétaux rustiques qui n’ont pas peur du gel et résistent à des températures inférieures à 0°. Puis de l’autre, les végétaux non rustiques et plus fragiles qui peinent à survivre par grand froid si on ne les aide pas un peu de nos propres mains. Pour ce faire, technique numéro une : le buttage, qui consiste à ramener une petite butte de terre au pied de la plante de façon à protéger son système racinaire du froid. Idéal pour les rosiers et pour les légumes d’hiver tels que les choux-fleurs, les fèves ou les poireaux. Technique numéro deux : le paillage des troncs d’arbres pour former un matelas isolant et épais d’environ 10 cm à l’aide de couches de paille ou de feuilles mortes, fleurs fanées, copeaux d’écorces ou chanvre. Ainsi, les souches et les racines sont parfaitement bien protégées dès l’automne et parées pour l’hiver. Enfin, une attention particulière devra être portée aux palmiers, bananiers ou autres plantes tropicales qui sont très vulnérables car habitués aux températures élevées. Ces plantes auront le droit à un paillage au sol généreux, doublé d’un manchon de paille fixé à leur tronc et d’un voile d’hivernage ficelé sur les parties hautes ou bien encore même d’être placées à l’intérieur pour échapper au froid.

 

Créez un abri pour vos plantes avec des cloches

Pour lutter contre les intempéries glaciales et sauvegarder les parties végétales aériennes, optez soit pour des cloches maraîchères traditionnelles en verre ou en plastique si vous n’avez pas trop de plantes sensibles à protéger, soit pour un tunnel amovible qui abritera d’un seul tenant toute une planche de légumes de votre potager. Si vous cultivez de petites plantes, vous pouvez également fabriquer votre propre cloche avec une moitié de bouteille en plastique. Et pour les passionnés aguerris qui travaillent la terre toute l’année, pensez à installer une serre adaptée aux besoins de vos plantations et à vos espaces verts, cela vous changera la vie !

 

Installez un voile d’hivernage

Cette nuit les températures ont bien dégringolé et vos plantes au sol et en pot dépérissent de ne plus pouvoir profiter des rayons du soleil. Alors, pour les aider à affronter la rigueur climatique de saison, couvrez leurs surfaces aériennes jusqu’à ce que la météo devienne plus clémente et qu’elles puissent à nouveau capter la lumière du jour. En effet, rien de tel que ce tissu thermique très léger à fermeture zippée ou en rouleau, perméable à l’air et à l’eau pour éviter la déshydratation des végétaux protégés. Attention toutefois lors des grandes vagues de froid à bien hiverner sous serre ou sous abri vos plantes non rustiques, agrumes, lauriers roses, oliviers et compagnie, qui ne peuvent pas quant à elles se contenter du voile d’hivernage même si celui-ci fait pourtant grimper la température des cultures frileuses de 2 à 4 degrés en moyenne.

 

Le gel n’a donc pas seulement des effets négatifs sur vos plantes mais certaines méritent d’être mises à l’abri pour vous permettre de profiter de votre potager le reste de l’année. Pour obtenir des conseils de professionnels, n’hésitez pas à contacter nos jardiniers O2 !

Chaque besoin
est unique !
Laissez-vous guider,
O 2
vous accompagne

Sur la même thématique

Publié le 27 décembre 2022

2 minutes de lecture


Publié le 27 décembre 2022

2 minutes de lecture


Publié le 27 décembre 2022

3 minutes de lecture