null Quels sont les produits ménagers à éviter ?
Soufflez !

Quels sont les produits ménagers à éviter ? Quelles alternatives ?

Publié le 10 novembre 2021

4 minutes de lecture

Quels sont les produits ménagers à éviter ? Quelles alternatives ?

Les produits ménagers que l’on utilise au quotidien permettent de rendre la maison propre comme un sou neuf, mais attention, ils peuvent parfois être nocifs et polluants. Quels sont les produits ménagers à éviter ? On vous dit tout !

Dans la recherche de ces produits ménagers à éviter, il existe deux travaux récents, qui ont tenté d'établir une liste, ou du moins ressortir des tendances, de produits du quotidien pouvant être allergisants, irritants, corrosifs, et nocifs voire toxiques. D'une part, il s'agit du travail du magazine « 60 millions de consommateurs », qui a tenté d'établir un classement de plus de 100 produits d'entretien à l'aide de critères, afin d'attribuer un score de toxicité, de A à E. D'autre part, il s'agit du travail de l’association « UFC-que-choisir ? ». L'Union Fédérale des Consommateurs a analysé près de 250 produits ménagers.

Voici donc une liste de ces produits ménagers polluants et dangereux pour votre santé. Ainsi que des alternatives possibles, car on ne vous laisse jamais sans solutions !

La liste des produits ménagers à éviter

Quel est le produit d'entretien le plus dangereux ? Quels produits vous mettent en danger ?

Les deux analyses citées plus haut ont permis de faire ressortir de nombreux produits ménagers à éviter, et de nombreux points marquants, à commencer par ce chiffre : 44 % des produits d'entretien de notre quotidien sont composés de substances toxiques.

Ces deux analyses ont également permis de faire ressortir 3 points primordiaux à garder en tête :

- Tous les produits d'une même marque ne sont pas forcément nocifs, toxiques et inversement ;

- La notoriété de la marque n'est pas forcément un gage de qualité ;

- Les labels écologiques ne sont pas forcément un gage de qualité, mais, globalement, les marques « vertes » semblent avoir un cahier des charges plus strict, d'où une composition en produits nocifs moins conséquente.

 

Quels sont les produits ménagers toxiques ? La liste des produits à éviter

Finalement, les produits les plus problématiques, et qui sont à éviter sont les suivants :

- Les produits pour le sol et les mousses pour salle de bain, qui ont les pires scores en termes de toxicité pour la santé et l'environnement et sont donc tous à éviter ;

- Les produits parfumés et les vaporisateurs, car ils sont irritants et allergènes, et car ils émettent des polluants dans l'air, des composés organiques volatiles (COV). Cette pollution de l'air peut entraîner des allergies, gênes respiratoires, brûlures ou autres intoxications, sans oublier que cette pollution de l'air joue également un rôle dans le dérèglement climatique ;

- Les blocs WC, car ils contribuent fortement à la pollution des eaux usées et des organismes aquatiques. Les substances rejetées dans la nature peuvent entraîner des catastrophes environnementales (dues à leur faible biodégrabilité), comme l'eutrophisation des cours d'eau par les phosphates, l'acidification des eaux en raison des acides présents, et entraîner une écotoxicité ;

- Il y a aussi les antibactériens et désinfectants ménagers, comme l'eau de javel qui aurait une corrélation avec les infections respiratoires chez l'enfant, comme le souligne une étude réalisée par l'Université de Louvain.

- Les lingettes jetables désinfectantes sont terribles pour l'environnement, créant un nombre de déchets considérables, venant s'ajouter déjà à une problématique de gestion des déchets fortement complexe ;

- Et les adoucissants qui peuvent générer des gênes respiratoires ou des irritations de la peau pour les plus fragiles.

Conservateurs allergisants, Cyclohexene carboxaldehyde, parfums de synthèse, agents blanchissants... Certains produits ménagers de grandes marques sont soupçonnés de contenir des perturbateurs endocriniens, des substances cancérogènes et donc de ne pas respecter la sécurité des consommateurs en produisant des effets à long terme.

Malheureusement, les liens précis avec ces substances indésirables sont complexes à établir, voire inconnus. Selon l'ADEME, plus de 100 000 substances chimiques sont autorisées par la légalisation européenne, alors qu'on ne connaît que solidement les effets sur la santé et l'environnement de… 3000 substances.

 

Attention aux mélanges !

Vous l'avez donc compris, les produits ménagers peuvent être un véritable danger. Mais attention, ils peuvent le devenir, encore plus, si vous réalisez de fâcheux cocktails. Par exemple, ne mélangez surtout pas l'eau de javel avec des produits à base d'acide, notamment les décapants ou détartrants, ou avec de l'ammoniac. Ce mélange va créer un gaz nocif causant des irritations, des toux, des nausées, voire des crises d'asthme.

Ne mélangez pas non plus l'eau de javel et le vinaigre blanc. Ce mélange peut, une nouvelle fois, causer des irritations, agresser vos voies respiratoires ou endommager vos poumons.


Du coup, que faire ? Les solutions et alternatives

Si les problèmes existent, il y a des solutions. D'une part, il s'agit d'un axe réflexif, avec une balance bénéfice-risque à prendre en compte constamment.

D'autre part, il s'agit de suivre les bons gestes.

 

Les bons réflexes

- En veillant à l'air intérieur : aérer pendant et après le ménage (surtout pour l'utilisation d'alcool ménager) ;

- En respectant les consignes d'utilisation et les précautions d'usage ;

- En vous lavant les mains, même en portant des gants ;

- En rangeant les produits dans un endroit ventilé, loin de la chaleur.


Quel est le meilleur produit ménager ?

Les meilleurs produits ménagers à privilégier

- Les produits labellisés, même s'ils ne sont pas toujours gage de qualité selon les fabricants ;

- Les produits sans parfum ;

- Les serviettes microfibres, qui n'émettent pas de COV dans l'air ;

- Éviter les blocs WC.

 

Quelques idées de produits alternatifs

- Le bicarbonate de soude pour absorber les odeurs, nettoyer les surfaces ou déboucher vos canalisations ;

- Le vinaigre blanc pour nettoyer vos casseroles, cafetières, salles de bain ;

- Le citron pour désinfecter ;

- La vapeur pour dissoudre les graisses sans odeurs ni parfums ;

- Les huiles essentielles pour désinfecter et parfumer.

Attention, ces solutions ne sont pas des miracles, et sont à user avec parcimonie et précaution, notamment les huiles essentielles qui sont concentrées et donc peuvent, elles aussi, être irritantes.


Après le Nutriscore, le Toxiscore (ou Ménag'score) !

Toxiscore : Un étiquetage en marche

Un manque d'information et de transparence est ressenti par le public au sujet de la toxicité et de la nocivité des produits que nous achetons, et où l'ensemble des composants n'est pas toujours exhaustif.

Pour simplifier la compréhension, et permettre à chacun d'agir pour sa santé et l'environnement, le gouvernement souhaite réagir. Si des pictogrammes existent, le 7 mai 2021, la ministre de la transition écologique et solidaire, Barbara Pompili, a annoncé la volonté de lancer un « Toxiscore », à l'image de son pendant « Nutriscore », pour qualifier d'un score de nocivité et de toxicité les produits de notre quotidien. Un niveau de nocivité, de A à E, devrait donc être présent sur les produits d'ici 2022, et souhaite « encourager la commercialisation de produits ménagers ayant moins d'impact sur notre environnement ». Reste à savoir quels seront les critères d'établissement du score.

Chaque besoin
est unique !
Laissez-vous guider,
O 2
vous accompagne

Sur la même thématique

Publié le 25 juillet 2022

7 minutes de lecture


Publié le 25 juillet 2022

2 minutes de lecture


Publié le 25 juillet 2022

3 minutes de lecture