Retour Comment prévenir les désagréments du compost en été ?

C'est dans l'air

Comment éviter les pièges du compost en été ?

Publié le 4 juin 2024

3 minutes de lecture

Comment éviter les pièges du compost en été ?

Alors que l’obligation du tri des biodéchets a été étendue à tous les particuliers depuis le début de l’année, certains optent pour le compostage, pratique incontournable du jardinier écoresponsable. Si nous avons déjà souligné à plusieurs reprises les bienfaits du compost, qui permet de recycler les déchets de cuisine et du jardin en un riche amendement pour le sol, il convient de souligner que l'été peut poser des défis spécifiques, en particulier des odeurs désagréables et la multiplication des nuisibles. O2 vous propose ses conseils avisés pour entretenir votre compost durant la saison chaude.

 

Les enjeux du compostage en été

L'été influence le compost de manière significative. La chaleur accélère la décomposition des matières organiques, ce qui est bénéfique pour la transformation rapide des déchets en compost. Cependant, sans une gestion adéquate, cela peut également entraîner une augmentation des odeurs et attirer divers nuisibles (rongeurs, insectes…). De plus, un excès de chaleur peut dessécher votre compost, freinant le processus nécessaire à une bonne décomposition.

 

Conseils pour un compostage réussi en été

Pour que votre compost reste sain et efficace même pendant les mois d'été, une attention particulière doit donc être accordée à plusieurs aspects.

 

1. Aération et retournement

Le compost a besoin d'oxygène pour que les micro-organismes puissent prospérer et décomposer les matières organiques. Il est donc crucial de retourner régulièrement votre compost avec une fourche pour introduire de l'air. Cela aide également à disperser la chaleur et à prévenir les mauvaises odeurs.

 

2. Équilibrage des matériaux

Maintenir un bon équilibre entre les déchets verts (riche en azote comme les épluchures de légumes) et les déchets bruns (riche en carbone comme les feuilles sèches et les branches) est essentiel. Un ratio de 1:3 (vert:brun) est souvent recommandé pour optimiser la décomposition et minimiser les odeurs. Si vous avez un doute, n’hésitez pas à lire notre article sur les déchets à mettre dans le compost.

 

3. Hydratation

En été, veillez à ce que votre compost ne sèche pas. Il doit rester humide comme une éponge essorée. Si nécessaire, ajoutez de l'eau lors des périodes particulièrement chaudes ou sèches pour maintenir l'activité microbienne.

 

4. Emplacement du composteur

Placez votre composteur à un endroit qui bénéficie de l'ombre pendant les heures les plus chaudes de la journée. Cela aidera à prévenir le dessèchement rapide et à maintenir une température plus stable.

 

5. Gestion des nuisibles

Pour éviter d'attirer des animaux et des insectes nuisibles, assurez-vous que votre composteur est bien fermé et que les matériaux ajoutés sont bien mélangés et pas seulement déposés sur le dessus. Évitez aussi d'ajouter des viandes ou des graisses qui attirent particulièrement les animaux.

 

Suivre ces conseils vous aidera à maintenir un compost sain tout au long de l'été, prêt à enrichir votre jardin en fin de saison ou à préparer le sol pour l'année suivante. Si vous rencontrez des difficultés ou souhaitez des conseils personnalisés, n'hésitez pas à vous tourner vers votre jardinier O2. Car avec un peu de soin et d'attention, votre compost peut prospérer même sous le soleil estival et continuer de transformer vos déchets en or noir pour votre jardin, sans vous importuner !

Chaque besoin
est unique !
Laissez-vous guider,
O2
vous accompagne

Sur la même thématique

Publié le 21 juin 2024

3 minutes de lecture


C'est dans l'air

Publié le 6 mai 2024

3 minutes de lecture


Publié le 6 mai 2024

5 minutes de lecture