null Récolter et conserver vos aromates : comment s'y prendre ?

Votre maison

Récolter et conserver vos aromates !

Publié le 30 juin 2021

2 minutes de lecture

Récolter et conserver vos aromates !

L’été, les douces odeurs des herbes aromatiques donnent un parfum méditerranéen à vos plats colorés et pleins de saveur. À tel point que nous aimerions pouvoir profiter de ces aromates toute l’année pour agrémenter nos plats… Et c’est finalement très simple !

Il suffit de les préparer dès leur récolte pour les conserver toute une année, jusqu’à la prochaine belle saison. L’idéal est de réaliser vos récoltes en plein été quand les plantes sont abondantes, gorgées de saveurs et de parfums. Nous allons vous donner quelques étapes et astuces pour y parvenir.

Récolte à maturité

Récoltez de préférence les végétaux le matin, par un temps clair et ensoleillé, quand la rosée s’est évaporée et avant qu’il ne fasse trop chaud. Pour jardiner avec la lune, attendre que celle-ci soit montante. Cueillez des plantes bien développées, mais qui n’ont pas atteint le maximum de leur hauteur.

Il faut alors prélever l’extrémité des tiges : les feuilles y sont de meilleure qualité.

Pour récolter :

  • Couper les fleurs une à une dès qu’elles sont épanouies (rose, capucine) ou par épis entiers (lavande, origan).
  • Pour récolter des graines (aneth, carvi…), prélever les inflorescences entières quand elles perdent leur couleur verte pour devenir plus claires ou légèrement brunes. Lorsqu’elles sont trop sèches, les graines tombent et se dispersent.
  • Réunir en bouquets les branches entières de plantes coriaces comme les thym, lavande, romarin, grande camomille et les suspendre tête en bas.
  • Procéder de même pour les graines après les avoir placées dans des sacs en papier. Feuilles de menthe, mélisse et surtout basilic sécheront beaucoup plus facilement sans leurs tiges.
  • Couper le persil ou encore l’estragon en petits tronçons.

Petite astuce : Coupez les fleurs dès qu’elles apparaissent : les plantes aromatiques qui fleurissent peuvent rapidement monter en graine, perdre de leur saveur et arrêter de produire des feuilles; surtout pour le Basilic, le Persil, la Coriandre et le Thym.

Pour la conservation

Séchage sur claies et conservation en bocal

Étaler la plante en couches aussi minces que possible sur des claies. Les placer dans un endroit ventilé, pas trop chaud (30 °C au maximum) et à l’ombre. Il faut entre 3 et 10 jours de séchage selon les conditions, sans bouger les plantes. Les fleurs doivent rester souples et conserver leurs couleurs. Attendre que feuilles et tiges deviennent cassantes. Placer ensuite les récoltes dans des boîtes métalliques ou des bocaux en verre à l’abri de la lumière.

Astuce : Vous pouvez fabriquer des claies en tendant un voile ou une toile moustiquaire sur un cadre en bois ou une cagette à légumes.

Conservation par congélation

L’aneth, le basilic, le cerfeuil, la ciboulette, l’estragon et le persil se congèlent. Pour cela, il faut les laver pour ôter la terre, puis les sécher avec un papier absorbant.

Disposer, dans des sachets plastiques ou sur des petits plateaux, les brins entiers avec les tiges ou les feuilles et les herbes hachées.

Placer la moitié de ces dernières dans un bac à glaçons recouvert d’eau.
Démoulés, ils s'utilisent facilement.

Faites entrer la nature dans votre cuisine, quelle que soit la saison.

Chaque besoin
est unique !
Laissez-vous guider,
O2 vous accompagne

Sur la même thématique

Publié le 8 octobre 2021

2 minutes de lecture


Publié le 30 septembre 2021

8 minutes de lecture


Publié le 1 septembre 2021

5 minutes de lecture