null Le secret d’un beau gazon : la scarification !
Soufflez !

Le secret d’un beau gazon : la scarification !

Publié le 30 août 2022

3 minutes de lecture

Le secret d’un beau gazon : la scarification !

La scarification consiste à retirer la couche présente à la surface du gazon pour qu’il puisse à nouveau respirer convenablement et être alimenté en eau jusqu’à ses racines.

Elle fait partie des étapes nécessaires à l’entretien de pelouse, voire essentielles pour maintenir une pelouse en bonne santé.

Quand scarifier votre pelouse ?

Une pelouse semée récemment, il y a 2 ou 3 ans, n’a pas besoin d’être scarifiée. Ensuite, il est conseillé de pratiquer deux scarifications par an (ou au moins une) :

  • en tout début du printemps (mars-avril), après les dernières gelées et avant la première tonte ;

  • et en automne, pour fortifier la pelouse avant l’arrivée de l’hiver.

Pourquoi scarifier votre pelouse ?

Scarifier sa pelouse en septembre est une véritable bouffée d’oxygène pour celle-ci. En effet, l’élimination du feutre et de la mousse qui la recouvrent lui permettent de s’hydrater et de respirer de nouveau. Sans cela, votre gazon est exposé aux menaces de nombreux dangers tels que les stress environnementaux, piétinements, humidité, maladies…

Quand éviter de scarifier ?

Évitez toute scarification au plus fort de l’hiver ou quand il fait trop chaud et lorsqu’il pleut ou quand le sol est trop humide, attendez que les conditions s’améliorent avant de procéder à une scarification. En effet, un sol détrempé et lourd n’est pas facile à travailler et ne s’aère pas comme on le souhaiterait.

Quel entretien avant la scarification ?

Afin de scarifier sa pelouse en septembre, vous pouvez tondre la pelouse à ras, à environ 2 cm de hauteur, et bien ramasser les déchets de tonte. De plus, si votre pelouse est envahie par les mousses, vous pouvez passer un produit anti-mousse une dizaine de jours avant la scarification.

Comment scarifier votre pelouse ?

  • Ne travaillez ni en sol trop sec ni en sol détrempé.

  • Utiliser un scarificateur ou un simple râteau (mais beaucoup plus long et difficile)

  • Si vous utilisez un scarificateur, réglez le scarificateur pour qu'il ne gratte au maximum que 4 mm de surface de terre. Plus profondément, le scarificateur va détruire les racines de l'herbe, compromettant la repousse de la pelouse.

  • Démarrez votre scarificateur sans que les lames ne touchent le sol. Une fois le rotor en pleine rotation, laissez doucement retomber la machine sur la terre et placez le rotor en position de travail.

  • Effectuez le même trajet que lorsque vous passez la tondeuse.

  • Ramasser les résidus pour éviter qu’ils asphyxient la pelouse avec un râteau ou un balai à gazon,

  • Éviter de piétiner le gazon pendant quelques jours.

Bon à savoir : les déchets scarifiés peuvent être mis au compost.

Que faire après avoir scarifié sa pelouse ?

Un fois scarifié, il est souvent recommandé de procéder à un terreautage. Il consiste à étaler une fine couche de terreau sur le gazon. Cet apport de matières organiques va nourrir la pelouse et lui permettre de retrouver une bonne densité et une couleur bien verte.

Dans le cas d’une pelouse clairsemée, vous pouvez également effectuer un semis de regarnissage. Grattez le sol et dispersez les graines à la main. Terminez par un léger ratissage pour enfouir les graines sous la terre.

Vous souhaitez faire entretenir votre gazon ?

Si vous souhaitez être accompagné dans cette démarche, contactez votre agence de jardinage O2 à proximité. Les jardiniers professionnels pourront également vous proposer des conseils pour embellir votre jardin.

Chaque besoin
est unique !
Laissez-vous guider,
O 2
vous accompagne

Sur la même thématique

Publié le 27 décembre 2022

2 minutes de lecture


Publié le 27 décembre 2022

2 minutes de lecture


Publié le 27 décembre 2022

3 minutes de lecture