Retour Règles de vie à la maison : comment les faire respecter ?

Soufflez !

Les règles de vie à la maison : comment aider mon enfant à les respecter ?

Publié le 4 juin 2024

7 minutes de lecture

Les règles de vie à la maison : comment aider mon enfant à les respecter ?

Avec un ou plusieurs enfants, établir un cadre et des règles de vie sont essentiels pour que chaque membre de la famille se sente bien à la maison. La sécurité des enfants est également en jeu lorsqu'ils ne respectent pas les limites fixées par les parents.

 

“Ça c’est sur le papier, mais au quotidien…”

Avant l'arrivée des enfants, nous pouvons avoir des principes de base concernant les règles de la maison, l’organisation des tâches quotidiennes et des espaces. Par exemple, nous pouvons imaginer qu'il ne doit pas y avoir de jouets dans les espaces communs, que nos enfants ne doivent pas sauter sur le canapé ou crier dans la maison... Nous aimerions qu’ils participent activement et volontairement au rangement et au nettoyage, les aidant ainsi à développer des compétences d'autonomie et de responsabilité.

Cependant, nous pouvons rapidement réaliser que maintenir strictement ces règles peut être difficile à mesure que la routine quotidienne s'installe. Il est naturel que les enfants veuillent jouer dans les espaces communs, car ils apprécient de rester à nos côtés. Nous pouvons également considérer qu’il est plus rapide de ranger soi-même que de passer du temps à expliquer comment le faire à nos petits. Cela peut être lassant de répéter les mêmes choses encore et encore. C’est bien souvent l’un des aspects les plus énergivores de la parentalité : répéter chaque jour les mêmes consignes et les mêmes conseils.

Pour celà, trouvez dans cet article des pistes de résolution pour faire respecter les règles à la maison, sans crier, ni vous épuiser. Et si vous voulez en savoir plus, nous vous conseillerons quelques ressources utiles en fin d’article pour compléter votre recherche.

 

Comment donner envie à votre enfant de participer

Les jeunes enfants de moins de 6 ans ont besoin de routines régulières pour se sentir sécurisés, et selon Maria Montessori, les tout-petits apprécient l'ordre et les habitudes. Selon elle, les adultes peuvent encourager cet élan naturel par des activités de vie quotidienne telles que nettoyer des miroirs ou des vitres ou leur offrir des ensembles de ménage à leur hauteur. En effet, nous remarquons que les tout-petits aiment reproduire les actions menées par les adultes, telles que le ménage, les soins ou le bricolage. Cependant, il ne suffit pas de leur offrir un petit balai pour qu'ils aient envie de reproduire ces actions au-delà de quelques jours. Il est nécessaire de proposer des outils complémentaires, comme des consignes ou des routines imagées, et de les réaliser régulièrement avec eux pour leur montrer l'intérêt de la tâche.

Pour qu'un enfant de 4 ans ait envie de ranger sa chambre, il a besoin qu'on lui explique l'intérêt de le faire : éviter de marcher sur un petit jouet et se blesser le pied, ou pouvoir passer l'aspirateur et la serpillière afin d’éliminer les poussières, microbes et rester en bonne santé. Plus l'enfant grandit, plus il apprécie les tâches quotidiennes complexes, telles que plier et ranger les vêtements propres. Il a également besoin de comprendre quel bénéfice il peut tirer de l’aide qu’il offre : soulager son parent physiquement et mentalement, profiter de plus de disponibilité parentale…

À tout âge, un enfant a tendance à respecter la règle ou la consigne s’il en a compris le sens et l’objectif : rester en sécurité et en bonne santé, créer un environnement harmonieux pour toute la famille ou encore profiter de plus de moments conviviaux. Avant 6 ans, nous pouvons proposer une courte tâche quotidienne à faire avec le parent : vider le lave-vaisselle, mettre la table, préparer une entrée, nettoyer une vitre… Ces missions peuvent être perçues comme un jeu pour les tout-petits. Au-delà de 6 ans, l’enfant peut réaliser seul une courte tâche quotidienne, telle que dresser et débarrasser la table, et une plus longue le week-end, telle que passer l’aspirateur dans sa chambre ou nettoyer des vitres et des miroirs.

 

Voici quelques clés pratiques:

 

1) On se met d’accord :

La première chose à faire est bien sûr de définir les règles, en duo si vous êtes un couple parental. La clarté et la cohésion sont essentielles pour que l’enfant puisse se repérer dans les règles de la vie de famille et de la maison. Prenez un moment pour échanger sur les règles importantes pour chacun d’entre vous : parents et enfants. Plus les enfants seront également investis dans la définition des règles, plus ils seront enclins à les respecter. Vous pouvez rédiger un règlement de la maison avec les fondamentaux, dont voici quelques exemples : demander la permission avant de prendre un objet qui ne m’appartient pas, frapper avant d’entrer dans une chambre, ne pas sauter sur les lits, fermer sa porte lorsqu’on écoute de la musique, ranger ensemble les espaces de vie en fin de journée,... Chacun peut définir une ou deux consignes qui lui semblent importantes pour garantir son bien-être, puis les parents peuvent ajouter des règles pour garantir la sécurité de tous. Pensez bien à informer les personnes qui gardent vos enfants (votre nounou O2, vos proches, etc) de cette “charte familiale”, afin de garantir le respect de vos règles de vie et ainsi vous aider à maintenir l’harmonie dans votre foyer.

 

2) Des mémos pour vos enfants :

Pour les plus jeunes, avant 6 ans et l’acquisition de la lecture, les règles peuvent être rappelées grâce à des repères visuels. Vous pouvez proposer : des routines pour le coucher ou le matin avec des images à coller pour valider toutes les étapes. Ces routines rassurantes soutiennent le cadre que vous posez. Elles peuvent aussi être fabriquées sous forme d’une série de photos de votre enfant effectuant la tâche, pour l’aider à la reproduire seul. Par exemple : accrocher une série de 3 ou 4 photos de votre enfant se lavant les mains, au-dessus du lavabo. Sur chaque photo, il visualise une étape : mouiller ses mains - mettre le savon - frotter ses mains - rincer. Un semainier avec des images et un curseur à déplacer pour se repérer dans le temps. Cet outil peut aider votre enfant à repérer les jours de crèche, d’école, à la maison, en vacances et à anticiper les jours au cours desquels il peut y avoir des activités familiales prévues (piscine, baby gym, repas d’anniversaire,...). Nos nounous O2 pourront être associées à la création de ces différents outils éducatifs, grâce à leur excellente capacité à mettre en avant les talents de vos enfants.

Pour les enfants lecteurs, un système d’affichage peut être mis en place mais avec des consignes écrites. Elles peuvent être présentées une fois, puis accrochées dans la chambre de l’enfant. Ensuite, il faudra quand même lui rappeler de s’y référer de temps en temps. En (re)découvrant la consigne seul, il aura plus de chance de l’intégrer durablement.
Avec ces enfants plus âgés, il est aussi important d’expliquer en quoi le respect des règles permet de vivre plus harmonieusement. “Ramasser tes affaires me fait mal au dos, me fait perdre du temps et de l’énergie que je préférerais utiliser pour passer de bons moments avec toi. Regarde la liste des missions que tu as à faire chaque jour et lorsqu’elles seront toutes terminées, nous pourrons faire une partie de ton jeu préféré.” Montrer à vos enfants l’impact positif direct du respect des règles de vivre ensemble peut booster leur envie de participer.

 

3) On s’organise ensemble

La réflexion sur l’aménagement des espaces de vie peut favoriser le respect des règles de la maison. Pour le rangement, vous pouvez offrir des repères clairs à vos enfants en simplifiant la tâche grâce à des images sur les bacs de rangement ou en proposant de le faire à un moment précis chaque jour, par exemple, le soir avant le dîner ou la lecture. Plus nous instaurons une habitude dès le plus jeune âge, mieux elle s’intègre dans le quotidien et perdure dans le temps.

 

4) Offrez des repères temporels

Pour les jeunes enfants de moins de 6 ans, la notion du temps n’est pas évidente, or pour respecter les règles il faut avoir conscience des temps impartis pour chaque tâches ou moments de la journée (jeu, sortie, temps d’écran, routine du coucher…). L’utilisation d’un minuteur ou de sabliers peut aider votre enfant à se repérer dans le temps. Voici quelques exemples d’utilisations possibles de cet outil : 5 ou 10 minutes avant le bain ou le repas démarrez le minuteur, tout en prévenant votre enfant qu’au moment de la sonnerie il sera l’heure d’aller se laver ou manger. L’enfant pourra surveiller le temps restant sur le minuteur ou le sablier et se sentira moins frustré d’arrêter son jeu.

Pour les enfants de plus de 6 ans qui lisent l’heure, vous pouvez ajouter des horaires, pour indiquer les différents moments de la journée, sur leur routine quotidienne affichée dans la chambre.

 

5) On reste cool (du moins on essaie)

Surtout, ne culpabilisez pas de ne pas réussir à faire respecter les règles en tout temps ou de perdre votre calme. Cela arrive à tout le monde et je suis certaine que si nécessaire vous saurez communiquer avec vos enfants sur les temps qui permettent de faire des exceptions (vacances, visites de la famille, maladie,...) et sur vos propres émotions. Les nounous O2 sont également présentes pour vous soutenir au quotidien et peuvent être riches de conseils.

 

Vous voulez en savoir plus ? :

  • Livres jeunesse :

    • “On range” d’Eve Herrmann chez Nathan (dès 2 ans)

    • “Le respect et le mépris” Brigitte Labbé et Michel Puech chez Milan (Les goûters philo - 8 ans et plus)

 

  • Livres pour les parents :

    • “Ça ne peut plus durer” de Céline Syritellis chez Marabout

    • “L’éducation approximative” d’Agnès Labbé

    • ou encore “Se faire obéir sans crier” de Jerry Wyckoff.

 

Article rédigé par Marianne Bertrel, accompagnante parentale

Chaque besoin
est unique !
Laissez-vous guider,
O2
vous accompagne

Sur la même thématique

Publié le 25 juin 2024

4 minutes de lecture


Publié le 25 juin 2024

3 minutes de lecture


Publié le 25 juin 2024

2 minutes de lecture