Retour Comment recycler vos fruits et légumes ?

Soufflez !

Donnez une seconde vie à vos fruits et légumes

Publié le 4 décembre 2023

3 minutes de lecture

Donnez une seconde vie à vos fruits et légumes

En jardinage comme en cuisine, rien ne se perd, tout se transforme ! Voici donc une résolution économique et anti-gaspillage toute trouvée : partir de ce que vous avez sous la main et en faire de l’or. Ou comment, après consommation de vos fruits et légumes, recycler leurs restes pour en faire pousser de nouveaux. Tentant, non ? Et tellement gratifiant.

 

Recycler les graines

Pourquoi ne pas récupérer les graines de vos cucurbitacées (courge, potiron, citrouille…) qui ne manquent pas en cette saison pour les planter dans le potager ? C’est simple comme bonjour ! Il vous suffit de prélever les graines dans les légumes à l’aide d’une cuillère à soupe. Nettoyez ensuite la base gluante à l’eau froide, puis faites-les sécher plusieurs jours sur un papier absorbant dans une pièce sèche à température ambiante. Enfin, pensez au stockage : conservez vos graines au frigo ou dans un bocal hermétique. Une fois l’hiver passé, elles sont prêtes à être plantées en avril prochain !

Autre option, les légumineuses. Pour récupérer les graines des haricots, pois et fèves. Il faut simplement laisser sécher les gousses sur le plant, puis récupérer les graines qui se trouvent à l’intérieur. N’hésitez pas à poursuivre le séchage des graines sur une cagette dans un endroit aéré et sec, puis semez-les au mois de février.

Attention, tout cela ne fonctionne que sur des espèces reproductibles et non hybrides. Si vous avez un doute sur vos légumes et légumineuses, n’hésitez pas à faire appel à votre jardinier O2. Il se fera un plaisir de répondre à vos questions et/ou de vous prêter main forte dans vos opérations !

 

Faire repartir un légume avec un verre d’eau

Et oui, l’eau fait des miracles ! Surtout lorsqu’il s’agit de multiplication végétative. Au lieu de jeter ce que vous ne mettez pas dans votre soupe, pensez à faire fructifier vos restes pour faire repousser vos légumes à l’infini. La clef du succès est simple : c’est une question de bon prélèvement !

Pour ce qui est du poireau par exemple, récupérez l’extrémité blanche, avec les racines, et laissez-la tremper dans un bol d’eau jusqu’à ce que la partie verte commence à repousser. Pour la carotte, c’est la partie du légume où se trouvent les fanes qu’il faut couper. Plongez-la ensuite (fanes émergées) dans un fond d’eau jusqu’à ce qu’elles repartent. Quant à la salade, il suffit de conserver son cœur et de le placer lui aussi dans un bocal rempli d’eau avant de la voir grossir de nouveau.

Une fois ces opérations réalisées avec succès, il est temps de replanter tout ce petit monde en terre pour son bon développement… La magie de la nature !

Faire germer certains noyaux pour en faire des plantes d’intérieur

Et si vous décoriez votre salon de jolies plantes vertes dans une démarche maligne de zéro-déchet ? On vous explique comment faire à partir de noyaux de fruits, plus précisément de fruits d’origine tropicale ou subtropicale, qui germent bien et résistent mieux à nos intérieurs. J’ai nommé l’avocat et la mangue !

Côté avocat, rien de bien sorcier : rincez le noyau à l’eau claire, laissez-le sécher 24h puis plantez-y 4 cure-dents enfoncés à 5 mm afin de le maintenir en équilibre sur les rebords d’un verre d’eau, pointe vers le haut. Seule la base (partie arrondie) doit être immergée. Laissez faire la nature près d’une source de chaleur et de lumière, en changeant régulièrement l’eau pour éviter la pourriture. Une fois la pousse bien installée, enterrez votre avocatier à mi-hauteur dans un pot de terreau drainé en laissant sorti la jeune tige. Et voilà, il ne vous reste plus qu’à chouchouter votre plante exotique !

Côté mangue, nettoyez aussi le noyau pour le débarrasser de sa chair. Tapissez le fond d’une boîte en plastique avec du coton mouillé pour installer dans ce lit douillet le noyau. Refermez la boîte afin de conserver l’humidité et la chaleur. Patientez dix jours et qu’observez-vous ? Une nouvelle racine de 3 à 5 cm. Plantez-la dans un pot afin qu’elle puisse s’épanouir tranquillement.

En donnant une seconde vie à vos déchets organiques, non seulement vous réduisez votre impact environnemental, mais vous stimulez votre créativité et faites des économies. Une fois que vous aurez tenté l’expérience, on ne vous arrêtera plus ! Alors, prêts à vous lancer ?

Chaque besoin
est unique !
Laissez-vous guider,
O2
vous accompagne

Sur la même thématique

Publié le 27 février 2024

4 minutes de lecture


Publié le 27 février 2024

4 minutes de lecture


Publié le 27 février 2024

4 minutes de lecture