null Jardiner en mai : quelles sont les tâches à effectuer ?
Soufflez !

Jardinage en mai : quels sont les travaux et les tâches à faire ?

Publié le 9 mai 2021

4 minutes de lecture

Jardinage en mai : quels sont les travaux et les tâches à faire ?

Les activités ne manquent pas ! En effet, le mois de mai est la période idéale pour reprendre les activités printanières dans votre jardin. C'est également le mois où la plupart des végétaux ont fleuri et où l'on peut pleinement profiter des moments en extérieur.
Le mois de mai est propice à la plantation de fruits, de légumes mais surtout de fleurs !

 

Que semer et planter dans son jardin en mai 2022 ?

Le mois de mai est propice aux plantations des fleurs et de certains fruits et légumes du potager.

 

Jardiner avec la lune en mai

Il est conseillé de suivre les phases de la lune pour obtenir des plantes résistantes. Renseignez-vous sur le calendrier lunaire de mai 2022 pour savoir à quelles heures jardiner !

 

La plantation dans son jardin

L’étape de la plantation est très importante : pour les arbustes fruitiers, c’est elle qui conditionne votre future récolte. Le mois de mai est aussi le moment de planter des rosiers et de les entretenir en retirant régulièrement les fleurs qui se fanent. Le rosier est une plante fragile : elle requiert beaucoup d’attention. La saison des semences arrive également avec les mois de mars, avril et mai : vivaces, bisannuelles, géraniums, bégonias, capucines… La liste des fleurs à planter est longue ! Si vous semez vos graines dans des jardinières, n’oubliez pas de suffisamment les espacer pour faciliter la floraison des fleurs. Les plantes aromatiques peuvent également être plantées : aneth, basilic, ciboulette, oseille, persil… Aussi, profitez de votre mois de mai pour entretenir ou planter votre pelouse. N’oubliez pas qu’il existe plusieurs aides financières pour le jardinage. O2 vous offre la possibilité de prétendre à un avantage fiscal qui représente 50% des dépenses engagées dans l’année dans le cadre des services à la personne. Ainsi, des jardiniers expérimentés peuvent s’occuper à votre place de votre jardin tout en vous faisant bénéficier de nombreux conseils !

 

Quels légumes planter au mois de mai dans son potager ?

Le mois de mai est idéal pour la plantation de cucurbitacées tels que les courges, courgettes, concombres, citrouilles et potirons. Les choux, les salades et les laitues peuvent également être plantés en mai. La tomate, l’aubergine, la poirée, le radis, le navet, les haricots, la betterave, la carotte, le fenouil, le céleri, le poireau, l’endive ou encore le pois sont également les bienvenus dans votre potager en ce mois printanier. Pour profiter pleinement de vos activités jardinières, vous pouvez confier l’entretien et le nettoyage de vos extérieurs à des professionnels. O2 vous propose le service d’experts efficaces pour offrir une seconde jeunesse à votre jardin ou votre terrasse.


Quelles plantations tailler en mai ?

Concernant la taille de vos haies, attention ! Taillez seulement les haies de conifères : les autres haies ne doivent pas être taillées du 15 mars au 31 juillet pour permettre aux derniers oisillons de prendre leur envol. Le mois de mai est idéal pour tailler les arbustes à floraison printanière : berbéris persistant, bruyères en fin de floraison, corêtes du Japon, lilas, spirées du printemps, rosiers, vignes… Il est également possible de tailler les arbres et arbustes fruitiers : abricotier, amandier, cassissier, cerisier, figuier, framboisier, groseillier, mûrier, myrtiller, néflier, pêcher… Si besoin, vous pouvez recourir aux services de professionnels pour faire tailler vos haies à tout moment de l’année.

 

Quelles sont les maladies des plantations en mai ?

Vos plantations peuvent souffrir de maladies au mois de mai. L’oïdium s’attaque aux arbres et aux légumes et favorise l’apparition de taches blanches sur les feuilles et les tiges. Cela lui vaut le surnom de “pourriture blanche”. Le mildiou s’en prend aux fruits, légumes et roses : il fait apparaître des taches brunes et des moisissures blanches sur les feuilles avant qu’elles ne flétrissent. Les légumes et les tournesols peuvent être atteints par l’alternariose : elle brunit les feuilles et pourrit les tubercules. L’anthracnose attaque les arbustes et les arbres fruitiers : elle fait apparaître des points noirs ou des taches brunes sur les feuilles. Le phytophthora s’attaque aux pommiers, fraisiers, genévriers, thuyas et aux pommes de terre : si leurs feuilles deviennent entièrement marron, ce peut être l’œuvre de cette maladie. Le botrytis, également appelé “pourriture grise”, se caractérise par l’apparition de pourriture grise sur les fruits, légumes et fleurs. Il s’attaque aux arbres fruitiers, aux rosiers, aux plantes, aux légumes et aux raisins de vigne. Si vos pommes de terre, vos tomates, vos concombres ou vos tulipes jaunissent et n’offrent pas de fruits, ce peut être l’œuvre de la virose. Certaines maladies des plantations ciblent quant à elles des plantes précises. Par exemple, le monilia s’attaque aux pêchers, dont elle déforme et boursoufle les feuilles. La nécrose apicale s’en prend aux tomates en faisant apparaître des taches noires sur les fruits. La hernie du chou fait jaunir vos choux ou bien ralentit leur croissance. Quant à la moniliose, elle s’attaque principalement aux arbres fruitiers en desséchant leurs feuilles et leurs jeunes pousses. La brûlure fait apparaître des taches brunes sur les feuilles à l’arrivée du printemps, alors que la rouille est responsable de taches orangées et d’auréoles rouges et jaunes. La montaison, qui s’attaque aux légumes, elle est responsable de la rapide montée en graines des fleurs.

Chaque besoin
est unique !
Laissez-vous guider,
O 2
vous accompagne

Sur la même thématique

Publié le 25 juillet 2022

7 minutes de lecture


Publié le 25 juillet 2022

2 minutes de lecture


Publié le 25 juillet 2022

3 minutes de lecture