null Enfants et piqûres de moustiques : comment les éviter ?
Soufflez !

Protégez naturellement vos enfants des piqûres de moustiques

Publié le 25 mai 2022

2 minutes de lecture

Protégez naturellement vos enfants des piqûres de moustiques

Les beaux jours sont là, les moustiques et leurs piqûres aussi. Contrairement aux idées reçues, les enfants n’en sont pas plus victimes que les adultes. Cependant, les piqûres entraînent leur lot d’inconvénients. Alors pour leur éviter ces petits désagréments, sans utiliser des produits parfois nocifs pour l’environnement et pour notre santé, des solutions naturelles existent. Voici notre sélection des indispensables à adopter afin de protéger les enfants des piqûres de moustiques.

 

Les hydrolats, ingrédients incontournables de la lutte contre les moustiques

Véritable alternative aux huiles essentielles qui ne sont, elles, pas recommandées pour les moins de 6 ans, les hydrolats sont moins concentrés et peuvent être utilisés à tout âge. Et après, lequel choisir ?

Optez pour l’hydrolat de lavande à vaporiser sur les vêtements directement ou même sur la peau de votre enfant pour écarter les moustiques. Vous pouvez également concocter votre propre lotion en mélangeant 2 cuillères à soupe d’hydrolat de citronnelle et 4 cuillères à soupe de gel d’Aloe Vera avant de l’étaler sur le corps de vos enfants. En plus d’être efficace, l’hydrolat dégage une senteur agréable et ne contient pas de contre-indication. Vous en trouverez dans les pharmacies ou les enseignes bio au même prix que les sprays répulsifs. Veillez à tester le mélange sur une petite partie de la peau afin de prévenir toute réaction allergique.

 

Faites pousser des plantes répulsives

Aussi belles qu’efficaces, certaines plantes seront vos meilleures alliées contre les attaques de moustiques à l’intérieur comme à l’extérieur. Tout d’abord, vous pouvez commencer par installer avec vos enfants des herbes aromatiques telles que des bouquets de menthe fraîche ou du basilic sur le bord des fenêtres en guise de rempart ou à proximité des chambres. Dans votre jardin ou sur votre balcon, mettez vous à la culture de la citronnelle ou du géranium qui sont eux aussi très efficaces contre les moustiques. Et de même que pour les hydrolats, installez quelques plants de lavande pour éloigner ces insectes piqueurs… En plus de rendre votre jardin coloré et odorant ! Pour une efficacité maximale, il faudra toutefois penser à combiner vos plantes avec d’autres gestes préventifs pour éloigner les moustiques et leurs dégâts.

 

Au quotidien, adoptez les bons gestes

En plus des solutions naturelles, quelques règles devront être respectées au quotidien pour ne pas prendre le risque de se faire piquer :

  • La journée, tentez de faire adopter le chapeau aux enfants et de les vêtir d’habits légers, amples, couvrants et de couleur pâle. Ces petits gestes les protégeront des moustiques mais également du soleil.

  • Lors de vos balades, évitez les eaux stagnantes. Elles sont le lieu de prédilection des moustiques où les femelles aiment pondre leurs œufs.

  • Le soir venu, au moment de la douche, insistez sur les zones de transpiration des enfants, sans abuser des produits parfumés, les moustiques aiment les odeurs, bonnes ou mauvaises. Préférez directement un savon à la citronnelle pour prévenir les piqûres.

  • Avant la tombée de la nuit, pensez également à fermer portes, fenêtres ou volets pour éviter toute intrusion nocturne.

  • Enfin, si vous vivez près d’un point d’eau, il sera fortement recommandé d’investir dans une moustiquaire pour protéger vos petits chérubins. Installée au-dessus de leurs lits, la moustiquaire empêchera efficacement les moustiques de se délecter de la peau des plus petits comme des grands.

 

Ces solutions vous permettront de laisser les enfants profiter de l’été sans vous soucier des moustiques et de leurs effets.

 

Que faire en cas de piqûre ?

Si votre enfant se fait piquer malgré toutes vos précautions, des solutions naturelles en application cutanée existent pour apaiser la démangeaison. Appliquez sur la zone touchée :

  • un coton imbibé de jus de citron
  • un cataplasme composé de 3 cuillères à café de bicarbonate et un peu d’eau
  • une compresse imbibée de vinaigre et d’eau
  • Ou encore, froissez et frottez sur la piqûre du basilic, de la menthe fraîche ou des feuilles de plantain.

 

N’hésitez pas à consulter un médecin si la piqûre s’accompagne de fièvre, maux de tête, vomissements, difficultés respiratoires ou encore d’une raideur de la nuque.

Chaque besoin
est unique !
Laissez-vous guider,
O 2
vous accompagne

Sur la même thématique

Publié le 25 juillet 2022

7 minutes de lecture


Publié le 25 juillet 2022

2 minutes de lecture


Publié le 25 juillet 2022

3 minutes de lecture