null Tendre est la nuit : nos conseils pour apaiser les angoisses nocturnes
Soufflez !

Tendre est la nuit : nos conseils pour apaiser les angoisses nocturnes

Publié le 1 septembre 2021

3 minutes de lecture

Tendre est la nuit : nos conseils pour apaiser les angoisses nocturnes

Votre sommeil connaît des hauts et des bas : plusieurs raisons l’expliquent.

La première, c'est que le sommeil dit profond diminue au profit d’un sommeil plus léger. La seconde c’est que vos nuits vont être plus hachées avec pour conséquence des temps d’éveils plus ou moins longs et fréquents. Enfin, la troisième c’est que le temps d’endormissement est plus long.

Autre raison, des angoisses qui peuvent parfois vous perturber au moment de la tombée de la nuit et également vous réveiller. Elles sont normales. Parfois dans la journée, sans vous en rendre compte, vous allez peut-être occulter des peurs légitimes qui peuvent être liées à un sentiment de vulnérabilité. Le soir, elles se renforcent et viennent semer le trouble.

 

Un conseil très efficace : extérioriser le plus possible vos angoisses

Cela va beaucoup vous aider à vous sentir plus sereins.

La première étape c’est de vous autoriser à avoir peur, cela signifie les reconnaître, les accepter et les partager pour que leur poids soit moins lourd à porter tout seul(e).

Il s’agit d’identifier toutes vos peurs, des plus légitimes aux plus infondées. Par exemple, peur des bruits dans la maison qui peuvent vous réveiller la nuit, peur de ne pas réussir à vous endormir, peur également de ne pas vous réveiller.

Ensuite, parlez-en autour de vous : à votre famille, vos voisins, vos proches-aidants, votre médecin, votre infirmière, votre auxiliaire de vie…ils comprendront et vous soutiendront, que ce soit en face à face ou lorsque vous échangez par téléphone.

Vous pouvez aussi les écrire, et même les évacuer dans un “journal de mes nuits”. L’écriture libère même si ce n’est qu’une liste, elle vous aide à vous sentir plus tranquille. Elle a aussi un pouvoir magique, celui de donner au papier ce qui vous oppresse. Le mieux pour s’en rendre compte c’est de le faire. Vous allez être surpris(e) des effets bénéfiques. Vous pouvez partager ce journal avec vos proches aidants, ils sauront trouver les mots et les solutions pour vous aider.


 

D’autres idées pour vous sentir bien

Faites un exercice de respiration bienfaisant quand vous sentez la peur ou l’angoisse vous envahir. Asseyez-vous confortablement dans un fauteuil ou sur une chaise, votre dos est bien droit donc votre colonne vertébrale aussi et vos pieds bien à plat sur le sol. Posez vos deux mains l’une sur l’autre sur votre ventre, inspirez profondément par le nez et expirez profondément par la bouche 3 fois. Imaginez qu’à chaque fois que vous expirez votre peur s’évacue. Vous pouvez refaire l’exercice aussi souvent que nécessaire.

Protégez-vous en pratiquant un geste millénaire, très simple à faire, qui permet de diriger les énergies là où vous en avez besoin et dans ce cas précis l’objectif est de faire peur à vos peurs.

Vous allez mettre vos pouces dans les paumes de vos mains, mettre tous les autres doigts dessus. Posez votre poing droit sur le creux de votre épaule gauche et votre poing gauche sur le creux de votre épaule droite. Vos bras s’entrecroisent. C’est comme si vous enfiliez une armure de protection. Vous pouvez faire ce geste quelques secondes à une minute, soit en prévention, donc par exemple au moment de la tombée de la nuit, soit quand l’angoisse ou la peur vous envahissent.

Chaque besoin
est unique !
Laissez-vous guider,
O 2
vous accompagne