null Sécurité et sérénité pour les nuits de votre proche âgé
Soufflez !

Sécurité et sérénité pour les nuits de votre proche âgé

Publié le 1 septembre 2021

4 minutes de lecture

Sécurité et sérénité pour les nuits de votre proche âgé

Un sentiment global d’insécurité légitime

Si l’heure du repos tant attendue a sonné, les nuits peuvent être souvent perturbées pour votre proche âgé. Plusieurs facteurs naturels, liés à l’avancée en âge, l’expliquent :

  • Des moments de doutes et de peurs par rapport à son âge, sa solitude, ses souvenirs passés…

  • Des émotions déjà chamboulées le jour, qui peuvent être exacerbées la nuit, par le silence dans la maison et dans la rue endormie elle aussi.

  • Une perte d’autonomie qui devient une source d’anxiété notamment lorsqu’il a besoin de se lever dans l’obscurité.

  • Enfin, le noir est synonyme d’angoisse, notamment quand il se glisse dans les draps, et se retrouve en position allongée.

 

Les inviter à s’exprimer et les écouter

Cher proche-aidant, la première chose que vous pouvez faire, c’est de donner à votre proche âgé la possibilité d’exprimer sa fragilité et sa souffrance mentale et ainsi les apaiser.

La solution la plus constructive, c’est de lui prêter une écoute active. Cela va lui permettre de partager ses angoisses nocturnes en toute confiance. Programmez par exemple un appel chaque soir si vous sentez qu’il en a besoin ou de temps en temps en fonction du niveau d’insécurité ressenti lors de votre dernier échange. Vous pouvez aussi lui proposer tout simplement de vous contacter quand il en a besoin, au moment où l'angoisse monte avant d’aller dormir.

Atmosphère, repères, alimentation, marche … d’autres idées et conseils sécurisants

  • Créez une atmosphère sereine dans la chambre de votre proche âgé : sur un mouchoir ou un gant de toilette, mettez trois gouttes d’huile essentielle de lavande, puis posez le sur la table de nuit. Elle va améliorer la qualité et la durée du sommeil. De nombreuses études prouvent qu’elle diminue aussi l’anxiété.

  • Mettez en place des repères lumineux dans la maison : laissez une veilleuse allumée dans le couloir, dans les toilettes ou près de la porte de sa chambre, un moyen simple et économique, qui va les rassurer et les aider à se diriger facilement.

  • Enfin, vous pouvez également, aider votre proche âgé à préparer au mieux sa nuit, en veillant par exemple, à ce qu’il ait au dîner une alimentation la plus légère possible, donc recommandez leur d’éviter les plats trop lourds à digérer, en faisant évidemment attention à ce qu’il ne soit pas privé des apports nutritionnels dont il a besoin.

  • En lui proposant avant d’aller se coucher, de faire une activité relaxante, comme par exemple, quelques exercices de respiration ou une petite marche autour de chez lui ou encore écouter une musique douce.

  • En lui rappelant d’écouter ses besoins dès les premiers signes de sommeil : bâillements, sensation de paupières lourdes, picotements des yeux.

  • Et en insistant sur l’importance d’avoir des heures de coucher régulières.

 

Vous pouvez également vous appuyer sur les services d’accompagnement proposés par O2 pour les personnes âgées. Ils sont basés sur une méthode développée par l’Institut de Recherche O2.

Lors de ces moments clefs, nos assistants de vie vont axer leur mission sur des "rituels", apportant rassurance, confort et bien-être.

Ils sont notamment formés pour apporter une aide dans les actes essentiels de la vie quotidienne, comme le lever et le coucher.

 

Cela peut être par exemple, de parler ensemble de sa nuit et de la qualité de son sommeil, de ses rêves ... Pour bien démarrer la journée, elles peuvent mettre de la musique, allumer la radio, proposer un magazine, ou lui faire une revue de presse du jour, lire ou envoyer des messages aux membres de la famille...

Chaque besoin
est unique !
Laissez-vous guider,
O 2
vous accompagne

Sur la même thématique

Publié le 25 juillet 2022

7 minutes de lecture


Publié le 25 juillet 2022

2 minutes de lecture


Publié le 25 juillet 2022

3 minutes de lecture