null Bien vivre sa grossesse et son post-partum
Soufflez !

Bien vivre sa grossesse et son post-partum : les conseils d’une professionnelle

Publié le 11 juillet 2022

5 minutes de lecture

Bien vivre sa grossesse et son post-partum : les conseils d’une professionnelle

La grossesse est le début d’un bon nombre de bouleversements dans votre vie de maman – ou future – maman. Parce que ces changements majeurs sont parfois synonymes de questionnements, certains se dédient à l’accompagnement des femmes à cette période de leur vie. Maëva Lerussé est l’une d’entre elles. Accompagnante en périnatalité, elle participe à la libération émotionnelle des futures mamans et des mères par des soins bien-être et un soutien adapté à chaque situation. Elle a accepté de livrer ses conseils pour vous aider à vous entourer au mieux lors de votre grossesse et de votre post partum.

 

Pendant la grossesse

 

Durant la grossesse, quels sont les bouleversements auxquels la femme enceinte doit s’attendre ?

Durant 9 mois, le corps se transforme pour accueillir la vie et devenir différent de celui qu’elle connaissait auparavant. Un peu moins connu du grand public, les femmes enceintes expérimentent des changements émotionnels. Les humeurs peuvent fluctuer et les émotions sont parfois décuplées. Pour ne pas se laisser envahir par la peur, les angoisses ou autres désagréments tout à fait normaux, les futures mamans peuvent se tourner vers des professionnels, des proches ou le co-parent.



Quelles sont les ressources à la disposition des futures mamans pour se faire accompagner ?

Au-delà du suivi médical effectué par les médecins et sages-femmes, certaines pratiques d’accompagnement personnalisé se développent. Les doulas, par exemple, sont des accompagnantes à la naissance qui peuvent épauler, soutenir tout au long de la grossesse et être présentes lors de l’accouchement. Les cours de préparation à la naissance se diversifient et proposent une large gamme de thématiques comme l’haptonomie, la sophrologie, le yoga, ou encore le chant prénatal. Comme je le fais avec « Ma Nait Sens » au quotidien, l’accompagnement des femmes en enceintes peut se faire de différentes manières : par l’hypnose, la réflexologie, les massages corporels qui permettent de libérer les tensions physiques et émotionnelles, de favoriser le lien entre la maman et son bébé et de tendre vers un accouchement plus serein. Des cercles pour mamans et futures mamans sont également organisés afin de leur permettre de se rencontrer et d’échanger librement. Ce sont d’excellents moyens pour se sentir soutenue et écoutée avec bienveillance !



En tant que future maman, comment impliquer le co-parent dans la grossesse ?

Le co-parent peut se trouver démuni face à la grossesse, qu’il ne vit pas physiquement. Il a très certainement envie d’aider et de soulager la maman mais ne sait pas toujours comment s’y prendre. L’une des clés pour remédier à cette difficulté est la communication, en exprimant au co-parent ses sensations, ses impressions et ses ressentis face à cette grossesse. Lorsque c’est possible, il peut également se rendre aux rendez-vous médicaux, participer aux cours de préparation à l’accouchement où se joindre à des cercles réservés aux futurs papas. Lors de la rédaction du projet de naissance, le co-parent peut également indiquer ses volontés ; couper le cordon, être présent en cas de césarienne ou faire du peau à peau.

 

Après la grossesse



Après l’accouchement, quelles sont les difficultés physiques et psychologiques que peuvent rencontrer les nouvelles mamans ?

Rentrer à la maison avec un corps différent, le ventre vide, une fatigue extrême et un nouveau-né quelque peu désorienté, n'est pas anodin. Les femmes que je rencontre qualifient l’accouchement de marathon. Les jours d’après, le bonheur de la naissance se mêle à une grande fatigue. De plus, le suivi de grossesse s’arrête et toute l’attention se tourne vers le petit bout qui vient de pointer son nez. Les désagréments physiques liés à l’accouchement et la chute d’hormone peuvent parfois entraîner des baisses de moral, une tristesse inexplicable ou un sentiment de solitude. Ce n’est pas une fatalité pour autant ! Bien accompagnées et entourées, les femmes peuvent surmonter cette période en douceur et en tirer une grande force.

 

Les conseils d'une experte

 

Quels conseils donneriez-vous aux nouvelles mamans pour surmonter la période du post partum ?

Bien connu pour être une période complexe où la maman peut être en proie au baby blues, elle est également très enrichissante. En effet, il existe des moyens de se préparer pour accueillir ces changements positivement. Le mot d’ordre pour réussir son post partum : Le repos ! Les machines à laver, la vaisselle, la cuisine et le ménage attendront ou pourront être confiées à un proche ou à des professionnels. Prendre du temps pour soi et son bébé est primordial ! Le moment est venu pour la nouvelle maman de se reposer et de lever le pied.
Une astuce repos : Se préparer des repas avant l’accouchement et les placer au congélateur afin de ne pas avoir à cuisiner au retour de la maternité.
Les mamans peuvent s’informer avant et après l’accouchement sur l’allaitement et le sommeil du bébé auprès de conseillères spécialisées au sein des maternités ou en cabinet privé. Les sages-femmes peuvent également se déplacer à domicile pour contrôler l’état de la maman et du bébé. Les rendez-vous se prennent à l’avance !

 

Auriez-vous des livres à conseiller aux futures et jeunes mamans pour les accompagner avant, pendant et après l’accouchement ?

Les livres sont une excellente façon de se préparer en amont et d’accueillir plus sereinement les changements. Voici ma sélection :

  • Julia Simon, naturopathe, « Bien vivre le quatrième trimestre au naturel », pour préparer son post partum.
  • Carole Hervé et Julie Martory, « Mon allaitement sur mesure », pour se préparer à l’allaitement.
  • Dr Gérard Strouk et Corinne Vilder Bompard, « Je vais être papa », le petit guide à l’attention des papas.
  • Julie Bonapace, « Accoucher sans stress : avec la méthode Bonapace », pour calmer ses peurs avant l’accouchement.
  • Sonia Krief, « J’accueille mon bébé », pour une naissance respectée.

 

Pour celles qui ont une préférence pour les formats audios, il y a également d’excellents podcasts que je recommande vivement :

  • « Bliss stories » retrace les histoires incroyables de femmes enceintes et d’accouchements.
  • « La Matrescence » donne la parole aux spécialistes autour du fait de devenir mère.
  • « Histoire de darons » où les papas se livrent sur leur paternité.

 

Que vous soyez enceinte, sur le point d’accoucher ou déjà maman, vous n’êtes pas seule ! Des professionnels sont là pour répondre à vos besoins et vous permettre de bénéficier de relais. Pour plus d’information, n’hésitez pas à vous rapprocher des centres de PMI (Protection maternelle et infantile) les plus proches de chez vous.

 

* Le post-partum :
Période dont le début est marqué par l’accouchement et dont la fin varie selon les personnes. Le post partum est constitué de la chute d’hormone relative à la fin de grossesse et au retour à la normale du corps de la femme après neuf mois de changement. C’est une période d’adaptation physique et psychologique à une nouvelle vie. Elle peut être marquée par des variations émotionnelles intenses communément appelées baby blues ou dépression du post-partum. Si vous rencontrez des difficultés durant cette période, n’hésitez pas à en parler à votre médecin ou à vos proches. Des professionnels sont là pour vous aider !

Chaque besoin
est unique !
Laissez-vous guider,
O 2
vous accompagne

Sur la même thématique

Publié le 25 juillet 2022

7 minutes de lecture


Publié le 25 juillet 2022

2 minutes de lecture


Publié le 25 juillet 2022

3 minutes de lecture