null Le livre chez l'enfant : comment l'encourager à lire ?
Soufflez !

Votre enfant n’aime pas lire ? Nos conseils pour le motiver !

Publié le 7 juin 2022

4 minutes de lecture

Votre enfant n’aime pas lire ? Nos conseils pour le motiver !

Votre enfant est en période d’apprentissage de la lecture mais, alors que petit il adorait feuilleter ses albums jeunesse, il ne montre plus beaucoup d’intérêt pour ses livres ? Il refuse de lire en autonomie le menu au restaurant et les règles de ses jeux de société ? Le forcer à déchiffrer lui-même les mots n’est pas la meilleure solution. Avec douceur et diplomatie, donnez-lui envie de se plonger dans ses premières lectures.

On vous donne tous nos conseils pour vous y aider !

 

La lecture comme art de vivre

Tous les parents aimeraient que leurs enfants lisent spontanément, avec bonheur et entrain. Cependant il est nécessaire d’être vous-même exemplaire à ce sujet. Lisez dans le salon, devant votre enfant. Montrez-lui que vous prenez un réel plaisir à vous plonger dans vos bouquins. Racontez-lui l’histoire, partagez vos dernières lectures avec des mots simples et enthousiasmants. Lisez à voix haute les passages qui pourraient le faire rire ou le surprendre, sans l’obliger à vous écouter mais en lui exprimant tout le plaisir que vous avez à être dans cet échange littéraire avec lui.

Laissez sur la table basse du salon des livres et des BD qu’il pourrait avoir envie de feuilleter ou des revues qui parlent de son sport préféré.

Maintenez le rituel du coucher et lisez ensemble une histoire. Vous pouvez par exemple lire tour à tour un paragraphe ou interpréter chacun un personnage. Ce petit moment de complicité entre vous deux l’aidera à passer une bonne nuit de sommeil. Puis lorsque vous le sentirez prêt, instaurez le quart d’heure de lecture seul, dans son lit, avant d’éteindre la lumière. Ce nouveau rituel lui permettra de gagner en autonomie et en confiance en lui.

S’il possède déjà quelques ouvrages, rangez-les en bas de votre bibliothèque, afin qu’ils soient toujours accessibles facilement. Il ne doit y avoir aucun obstacle entre ses livres et lui.

Inscrivez-le à la médiathèque, assistez avec lui à des “heures du conte” adaptées à son âge, demandez-lui qu’il vous accompagne aux événements culturels de votre commune.

Faites du livre une passion familiale dans laquelle il se sentira embarqué. Démontrez-lui que lire est un plaisir, et non une corvée.

Donnez à votre enfant 5 bonnes raisons de lire

Lui avez-vous d’ailleurs expliqué où se trouve son intérêt dans la lecture ? On vous liste quelques arguments pour le convaincre :

  • Lire permet de devenir autonome. Par exemple, au restaurant, il pourra lire et choisir seul le plat qu’il souhaite manger;

  • Lorsqu’on prend l’habitude de lire des ouvrages, on comprend plus facilement les règles de jeux de société ou les indications données dans les jeux vidéo;

  • La lecture permet de s’évader, de se projeter dans des univers imaginaires incroyables;

  • Grâce aux livres, on apprend tout un tas de choses et on se découvre de nouvelles passions;

  • Plus on lit, mieux on écrit, ce qui permet d’avoir de meilleures notes aux devoirs écrits et de revendiquer ses idées.

 

Les stratégies à éviter face à son refus de lire

Face au refus catégorique de votre enfant de lire, vous pouvez vous sentir démuni, voire anxieux pour son avenir. Le risque ? Adopter de mauvaises stratégies qui le détourneront encore davantage du livre.

Les libraires en littérature jeunesse voient régulièrement des parents acheter des romans sans demander l’avis de leur enfant et leur en imposer la lecture au risque de les dégoûter davantage. Les Malheurs de Sophie et Le Club des cinq sont des romans très chouettes mais peut-être que votre enfant a besoin de pouvoir se projeter dans des histoires actuelles, marrantes ou pleines de compassion pour les animaux, dans lesquelles le héros lui ressemblera.

Achetez-lui un premier livre, attendez qu’il le termine, puis négociez l’achat d’un deuxième. Lui acheter plusieurs romans dès le premier passage en librairie, c’est prendre le risque que votre enfant se sente dépassé par la montagne de pages à lire et n’en ouvre aucun. Un livre après l’autre !

Autre attitude à éviter : lui prendre des romans qui ne sont pas adaptés à son niveau de lecture. Au début de son année de CP, il est nécessaire de prendre un livre avec peu de mots par page, écrits en gros caractères, avec des illustrations engageantes. A la fin de l’année de CP, vous pouvez augmenter le nombre de mots par page. Rassurez-vous, le niveau de lecture est indiqué sur les premiers romans. Leur objectif est de donner confiance aux apprentis lecteurs dans leur capacité à déchiffrer le texte.

Enfin, ne jugez surtout pas ses goûts et ses choix littéraires. S’il souhaite lire un livre traitant d’un sujet peu engageant pour vous, s’il préfère commencer par une bande dessinée avec très peu de bulles, c’est un bon début. L’idée est qu’il prenne l’habitude d’ouvrir un livre et de se concentrer sur l’histoire. Au fil des mois, il prendra confiance en lui et s’intéressera à de nouveaux sujets et abordera des lectures plus complexes.

 

Quelles lectures lui proposer ?

Flâner dans les librairies, à la médiathèque, dans les salons du livre avec votre enfant. Ne le forcez pas à choisir un livre. Laissez-le prendre ses marques, toucher les livres, devenir curieux pendant que vous, de votre côté, vous choisissez les vôtres avec enthousiasme.

Différents types de lectures s’offrent à lui :

  • les premiers romans, écrits en gros caractères, avec une illustration à chaque page ;

  • les albums jeunesse, avec une couverture cartonnée ou souple. Une illustration occupe toute la page. Le texte est ajouté par-dessus ;

  • les bandes dessinées, en prêtant attention à la lisibilité du texte dans les bulles. Votre enfant doit être en capacité de déchiffrer l’écriture de l’auteur ;

  • les documentaires ou imagiers traitant d’un sujet précis ;

  • les livres-CD, avec des histoires écrites et racontées ;

  • les livres-jeux, dont il faut lire les consignes pour jouer ;

  • les magazines jeunesse.

 

Enfin incitez-le à participer au rallye lecture de son école en le présentant comme un challenge à réaliser avec ses copains de classe. Donnez-lui aussi envie de participer à des événements culturels comme la Nuit de la lecture, en mettant en avant la perspective de se coucher un peu plus tard.

Chaque besoin
est unique !
Laissez-vous guider,
O 2
vous accompagne

Sur la même thématique

Publié le 29 juin 2022

3 minutes de lecture


Publié le 29 juin 2022

4 minutes de lecture


Publié le 29 juin 2022

2 minutes de lecture