null Grille GIR : comment la lire et bien l'interpréter ?
Soufflez !

Grille GIR : comment la lire et bien l'interpréter ?

Publié le 9 mai 2022

5 minutes de lecture

Grille GIR : comment la lire et bien l'interpréter ?

En France, la perte d’autonomie d’une personne âgée s’accompagne de certaines aides financières. Le niveau de cette perte d’autonomie et du niveau de dépendance dont souffre une personne âgée est alors déterminé par la grille AGGIR (Autonomie Gérontologique et Groupe Iso Ressources). Une évaluation du profil de la personne âgée permet de lui attribuer un GIR, ce qui, en fonction de son niveau, lui permet de bénéficier de certaines prestations sociales. Or, interpréter une grille GIR pour la première fois lorsque l’on est proche aidant peut s’avérer déstabilisant. Pas de panique : O2 vous dévoile tout ce que vous devez savoir sur l’AGGIR et sur l’attribution de l’APA.

 

Qu’est-ce qu’un GIR ? Quelques éléments de définitions

La grille Autonomie Gérontologique et Groupe Iso Ressources, plus connu sous son acronyme AGGIR, est le principal outil utilisé en France pour mesurer le degré de perte d’autonomie d’une personne âgée ou d’une personne confrontée à un handicap.

Cette grille permet alors d’attribuer un GIR (Groupe Iso Ressources) compris entre 1 et 6 à l’intéressé. Chaque niveau de GIR détermine le niveau de besoins d’aides de la personne en situation de perte d’autonomie et détermine ainsi les aides dont il a besoin pour mener à bien les actes essentiels à sa vie quotidienne.

Plus le GIR est faible, plus la personne concernée est considérée comme dépendante. À l’inverse, plus celui-ci est élevé, plus la personne concernée est considérée comme indépendante.

 

Qui remplit et évalue le GIR ?

Aujourd’hui, l’attribution du GIR se fait par une équipe médico-sociale et ouvre des droits à plusieurs prestations et aides bien particulières, comme l’APA (Allocation Personne Âgée), une aide-ménagère ou une aide de la caisse de retraite.

 

Où se procurer la grille AGGIR ?

Les conseils départementaux, assistants sociaux ainsi que CLICS peuvent réaliser une évaluation du GIR dans le cadre d'une demande d'aide (APA notamment).

Afin de garantir sa validité, seuls les médecins et les professionnels en charge de constituer des dossiers d'aide (comme les assistants sociaux du conseil départemental) sont en mesure de réaliser une évaluation du GIR.

 

Est-il possible d'effectuer une simulation du GIR ?

Il est possible d'effectuer des simulations du GIR sur de nombreux sites internet.

 

Quels sont les niveaux d'autonomie de la grille AGGIR ?

Six niveaux GIR peuvent être attribués à une personne en situation de perte d’autonomie.

Le niveau GIR 1 est attribué aux personnes âgées confinées au lit, dont les fonctions mentales sont gravement altérées. La présence continue d’un intervenant est indispensable.

Le niveau GIR 2 est attribué à deux catégories de personnes âgées : à ceux qui sont confinés en lit ou en fauteuil et dont les fonctions mentales ne sont pas entièrement altérées et qui demandent une aide pour la grande majorité des activités de la vie quotidienne et à ceux dont les capacités mentales sont altérées, mais qui conservent leurs capacités mobiles.

Le niveau GIR 3 est attribué aux personnes âgées conservant une partie de leurs fonctions motrices et mentales, mais qui requièrent une aide à plusieurs occasions dans la journée pour leur autonomie corporelle.

Le niveau GIR 4 comprend les personnes âgées qui ont besoin d’une aide pour la toilette et l’habillage ou qui ont besoin d’aide pour les activités corporelles et le repas.

Le niveau GIR 5 désigne des personnes ayant besoin d’une aide ponctuelle pour la toilette et certaines activités domestiques.

Finalement, le niveau GIR 6 est attribué aux personnes ayant besoin d’une aide ponctuelle pour certaines activités domestiques.

 

Comment le niveau GIR est-il calculé ? Les critères d’évaluation du GIR

Le niveau GIR d’une personne confronté à une situation de perte d’autonomie est calculé en fonction de 10 variables discriminantes et de 7 variables illustratives. Chacune de ces variables est cotée par une lettre A, B ou C, le A désignant une activité qui peut être accomplie seule et le C désignant un acte qui ne peut être accompli seul.

 

Les variables discriminantes

Les variables discriminantes désignent des variables relatives à des conditions physiques et psychiques dites discriminantes. Il s’agit :

  • De la cohérence dans ses propos et dans son comportement

  • De la capacité à s’orienter dans le temps et l’espace

  • De la capacité à assurer sa toilette

  • De la capacité à s’habiller et à se déshabiller

  • De la capacité à s’alimenter

  • De la capacité à faire ses besoins quotidiens

  • De la capacité à se lever, à se coucher et à s’asseoir

  • De la capacité à assurer ses déplacements en intérieur

  • De la capacité à assurer ses déplacements en extérieur

  • De la capacité à communiquer à distance (téléphone, alarme, etc.)

 

Les variables illustratives

Aux 10 variables discriminantes se rajoutent 7 variables illustratives. Aux 10 variables discriminantes se rajoutent 7 variables illustratives. Ces variables entrent dans le calcul et l’élaboration du plan d’aide de l’APA. Elles entrent cependant dans le calcul et l’élaboration du plan d’aide de l’APA.

Ces variables illustratives sont :

  • La capacité à assurer la gestion de ses affaires et de son budget

  • La capacité à préparer ses repas

  • La capacité à assurer le ménage de son logement

  • La capacité à prendre ou à commander un moyen de transport

  • La capacité à assurer ses achats (sur place ou à distance)

  • La capacité à suivre un traitement médical de manière autonome

  • La capacité à réaliser ou à pratiquer une activité sportive, culturelle ou récréative

Ces 7 variables illustratives sont alors appréciées par le professionnel qui réalise la visite chez la personne en situation de perte d’autonomie.

 

Aides et subventions en fonction du niveau GIR d’une personne

Le niveau GIR attribué à une personne détermine le niveau d’aide auquel elle a droit.

Ainsi, les niveaux GIR 1, 2, 3 et 4 ouvrent des droits à l’APA à domicile ou à l’APA en établissement. L’allocation personnalisée d’autonomie permet alors de payer, en totalité ou en partie, les dépenses nécessaires pour assurer son maintien à domicile ou le loyer d’une résidence médicalisée.

Par exemple, l’APA permet de financer le recours aux services d’accompagnement à domicile d’O2.

Les niveaux GIR 5 et 6 permettent de solliciter l’intervention d’une aide-ménagère à domicile. Cet accompagnement permet alors de favoriser l’indépendance de la personne concernée. Aujourd’hui, O2 offre plusieurs services d’accompagnement à domicile, dont la méthode et l’efficacité (recrutement sélectif, formation, etc.) ont depuis été prouvées et éprouvées.

Les mêmes niveaux peuvent éventuellement justifier une aide supplémentaire à sa caisse de retraite, aide qui permettra de financer également une aide à domicile.

Pour en savoir plus sur les aides financières pouvant être accordées dans la cadre d’une prestation d’aide à domicile, veuillez consulter notre page dédiée aux aides financières pour l’aide aux personnes âgées.

 

La réévaluation d’un niveau GIR

Si la personne âgée souffre d’une diminution de son autonomie ou souffre d’une détérioration de son état de santé, un proche aidant peut demander la réévaluation de son niveau GIR. Cela permet alors de bénéficier de prestations adaptées au niveau de dépendance de la personne âgée en situation de perte d’autonomie.

Si la personne en question perçoit d’ores et déjà l’APA, un courrier envoyé aux services médico-sociaux demandant une réévaluation de la situation sera suffisant.

À l’inverse, si la personne a été classée en GIR 5 ou en GIR 6 et que l’évolution de son état de santé demande une réévaluation, il faudra formuler une nouvelle demande d’allocation à l’APA.

Ainsi, la grille GIR est aujourd’hui la principale méthode existant en France permettant de qualifier la perte d’autonomie d’une perte d’autonomie. En fonction du niveau attribué, l’on peut alors prétendre à l’APA ou à des aides à domicile ponctuelles ou régulières. Pour cela, O2 peut vous accompagner et fournir un service d’aide à domicile adapté à vos besoins.

Chaque besoin
est unique !
Laissez-vous guider,
O 2
vous accompagne

Sur la même thématique

Publié le 3 octobre 2022

2 minutes de lecture


Publié le 3 octobre 2022

2 minutes de lecture


Publié le 3 octobre 2022

3 minutes de lecture