null Comment réutiliser son herbe de tonte ?
Soufflez !

Comment réutiliser son herbe de tonte ?

Publié le 30 août 2022

2 minutes de lecture

Comment réutiliser son herbe de tonte ?

Après avoir tondu votre pelouse, vous vous demandez ce que vous pouvez faire de vos sacs remplis d’herbe ? La France comptabilise 4,5 millions de tonnes de déchets verts ménagers par an alors qu’ils ont l’avantage d’être facilement réutilisables dans nos jardins. Avant de vous diriger vers la déchetterie, découvrez ce que vous pouvez faire de votre herbe de tonte pour ne pas gaspiller cette denrée et faire plaisir à votre potager.

Remplissez votre compost avec des déchets verts

Tontes de pelouse, feuilles mortes, tiges desséchées… les déchets verts du jardin sont nombreux. Pour éviter d’encombrer la déchetterie et pour en faire bénéficier votre terrain, optez pour le compost ! En plus de pouvoir alimenter votre bac à compost, l’herbe de tonte pourra être stockée par tas en respectant des étapes et en la mélangeant à des matières riches en carbone, comme des brindilles ou des copeaux de bois, afin d’éviter les mauvaises odeurs. Un tas d’herbe laissé à l’abandon se transformera en matière visqueuse, odorante et chargée en ammoniaque. Dans un compost classique, l’herbe de tonte ne doit pas être utilisée au-delà de 25 % en raison de sa grande concentration d’eau et des risques de fermentation que cela entraîne. Si vous le pouvez, faites sécher l’herbe de tonte avant de l’ajouter au compost !

Attention : il est interdit de brûler ses déchets verts, sauf dérogation individuelle du préfet du département.

Pratiquez le “mulching” au moment de la tonte

« Le paillage » en français, consiste, à l’aide d’une tondeuse mulcheuse ou mulching, à broyer l’herbe coupée directement et à la propulser en très petits morceaux sur la pelouse pour servir d’engrais vert et de paillis. Un système adaptable peut également être ajouté à une tondeuse classique. Cette technique permettra à votre sol de rester hydraté et nourri plus longtemps à l’aide de la fine couche d’herbe. Si votre gazon a plus de 4 ans, pensez à « scarifier » votre terrain avant les premières tontes du printemps afin d’éviter le feutrage du mulching et de reconnecter l’eau et l’air. La scarification de votre terrain permettra de maintenir un gazon vert et dru en entaillant le sol à l’aide d’un appareil manuel ou électrique. Votre pelouse retrouvera son éclat après une période de sécheresse ou un hiver trop rude.

Paillez votre potager pour prévenir les mauvaises herbes et favoriser la pousse des légumes

Pour pailler votre potager avec votre herbe de tonte, vérifiez tout d’abord que celle-ci n’ait jamais subi de traitements avec engrais chimiques ou désherbant pour ne pas risquer d’infecter vos plantes. Ensuite, désherbez votre potager car l’herbe de tonte n’aura qu’une action préventive contre les mauvaises herbes. Enfin, disposez vos déchets verts aux pieds des légumes comme les épinards, les laitues ou encore les courgettes et entre les rangs de vos semis. Chargée en azote, l’herbe de tonte permettra de favoriser la pousse des légumes et de les rendre vigoureux.

Astuce : pour prévenir l’arrivée des mauvaises herbes contre les grilles ou sur les bordures de votre jardin, disposez l’herbe de tonte en rangées de 30 cm afin qu’elle fermente, se décompose et ainsi étouffe les adventices.

L’herbe de tonte est une matière organique riche en azote très utile pour vos plantes et votre jardin. Le compost, le mulching et le paillage de votre potager sont des manières efficaces de réutiliser cette herbe et de réduire autant que possible votre quantité de déchets.

Chaque besoin
est unique !
Laissez-vous guider,
O 2
vous accompagne

Sur la même thématique

Publié le 27 décembre 2022

2 minutes de lecture


Publié le 27 décembre 2022

2 minutes de lecture


Publié le 27 décembre 2022

3 minutes de lecture