Retour Quelles aides financières pour l'aide à domicile ?

Soufflez !

Bien vieillir chez soi, à quelles aides avez-vous droit ?

Publié le 3 novembre 2023

7 minutes de lecture

Bien vieillir chez soi, à quelles aides avez-vous droit ?

Vous souhaitez continuer à vivre chez vous mais certaines activités du quotidien deviennent difficiles ? Ne vous inquiétez pas, divers organismes et dispositifs sont là pour vous épauler, notamment à travers des aides financières. Caisses de retraite et complémentaires retraite, Conseil Départemental, crédit d’impôt : Qui peut en bénéficier ? Selon quels critères ? Et pour quel usage ? On vous explique tout.

Caisses de retraite et retraites complémentaires

Les retraités peuvent bénéficier d’une aide pour le maintien à domicile lorsque leurs conditions de vie, leurs ressources, leurs âges ou leurs états de santé créent une situation de fragilité. Des soutiens financiers pour faciliter la vie quotidienne peuvent être sollicités. Découvrez-les :

"Bien vieillir chez soi" de l'Assurance Retraite

Pour qui ? Les retraités du régime général, de la fonction publique d’Etat ou du régime agricole, qui ont plus de 55 ans et qui ont besoin d’une aide pour vivre à leur domicile.

Pour quoi ? Portage de repas, ménage, téléassistance, barre d’appui, aide à domicile… Les aides concernées peuvent être humaines et techniques, mais aussi pour des travaux d’aménagement du logement.

Sur quels critères ? Le montant des aides dépend de vos ressources. Si vous vivez en couple, celles de votre conjoint(e) seront prises en compte. Le montant des aides est déterminé à partir d’un barème national défini par l’Assurance retraite. Vous ne pouvez pas prétendre à cette aide si vous bénéficiez de l’APA ou de la PCH (voir ci-dessous).

L’Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation (ARDH)

Pour qui ? Ce dispositif s’adresse à toutes les personnes retraitées du régime général ou du régime agricole, qui ont besoin d’un accompagnement dans leur vie quotidienne à leur sortie d’hospitalisation.

Pour quoi ? Aide à domicile, livraison des courses, portage de repas, installation d’une téléassistance, aides techniques... Tout ce qui peut vous aider pendant votre convalescence, dans un délai de trois mois après la sortie de l’établissement de santé.

Sur quels critères ? Le montant de l’ARDH dépend de vos ressources. Il existe un formulaire dédié à chaque caisse de retraite.

 

Bon à savoir : La retraite complémentaire Agirc-Arrco ainsi que d’autres caisses de retraite proposent des dispositifs similaires.

 

Les chèques « Sortir Plus » de la retraite complémentaire Agirc-Arrco

Pour qui ? Tous les retraités Agirc-Arrco âgés de 75 ans ou plus.

Pour quoi ? Pour toutes vos sorties : courses, médecin, coiffeur, ou tout simplement une promenade, une visite familiale.

Sur quels critères ? Il suffit de contacter la retraite complémentaire en précisant la demande (besoin d’un véhicule, destination, durée…).

Les aides des autres caisses de retraite

Pour les retraités affiliés aux caisses de retraite des régimes particuliers, n’hésitez pas à demander des informations en vous rapprochant directement d’elles. Chaque caisse de retraite applique ses propres dispositifs.

 

Les aides du Conseil Départemental

Chaque département délivre des aides pour accompagner les personnes âgées en situation de perte d’autonomie et/ou de handicap. On les appelle « les aides sociales ». Retrouvez ici celles qui sont destinées au maintien à domicile :

L’Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA)

Pour qui ? Pour les personnes de plus de 60 ans et qui ont besoin d’aide pour accomplir les actes essentiels de la vie quotidienne (se lever, faire sa toilette, s'habiller) ou d’avoir une surveillance particulière.

Pour quoi ? Toutes les dépenses nécessaires pour vous permettre de rester à votre domicile : un service d'aide à domicile, une téléassistance, du portage de repas, des travaux pour aménager votre logement, ou encore, des protections hygiéniques.

Sur quels critères ? La perte d'autonomie se mesure à l'aide de la grille Aggir qui définit des Groupes iso-ressources (Gir). Elle va du Gir 1 (perte d'autonomie la plus forte) au Gir 6 (perte d'autonomie la plus faible). L'ouverture des droits à l'APA s'effectue si votre GIR est compris entre 1 et 4. Le montant de l’aide dépend de vos ressources.

La Prestation de Compensation du Handicap (PCH)

Pour qui ? La PCH s’adresse à vous si vos difficultés sont liées à un handicap, déclaré avant 60 ans. Ces difficultés doivent uniquement être assimilées aux actes de la vie quotidienne.

Pour quoi ? La PCH prend en charge tout ou partie des dépenses liées à la compensation du handicap, mais ne finance pas les heures d’aide à domicile destinées au ménage, aux courses ou au linge par exemple.

Sur quels critères ? L’évaluation du degré de difficulté dans les activités est réalisée par l’équipe pluridisciplinaire de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

L’aide-ménagère à domicile

Pour qui ? Si vous avez plus de 65 ans (ou 60 ans si vous avez été reconnu(e) inapte au travail), que vous n’êtes pas éligible à l’APA et que vous avez des difficultés pour accomplir les principales tâches ménagères.

Pour quoi ? Le service d’aide à domicile de votre choix qui pourra vous épauler pour les repas, le ménage, la lessive…

Sur quels critères ? Le montant de l’aide est calculé en fonction des revenus. Pour y prétendre, il faut avoir des ressources mensuelles inférieures à 916,78 € pour une personne seule et à 1 423,31 € pour un couple.

Le crédit d’impôt

Pour qui ? Vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôt si vous faites appel à un service d'aide à domicile. Il vous permet de vous faire rembourser jusqu’à 50 % de vos dépenses annuelles.

Pour quoi ? Pour un accompagnement dans les actes de la vie quotidienne (aide au lever, au coucher, à la toilette…) ou une aide pour l’entretien de la maison et les travaux. Certains services de portage de repas sont aussi déductibles.

Sur quels critères ? Tout le monde peut y avoir accès.

 

Votre agence O2 peut vous conseiller et vous accompagner dans la mise en relation avec les travailleurs sociaux qui vous permettront d’accéder à tous les dispositifs pour contribuer à bien vieillir chez vous.

Sachez aussi que depuis le 1ᵉʳ octobre 2023, il existe un formulaire unique qui permet de constituer une demande d’aides à l’autonomie à domicile qu’il s’agisse :

· D’un accompagnement des caisses de retraites du régime général, de la Fonction publique d’Etat et de la MSA ;

· Ou de l'Allocation personnalisée d'autonomie (APA), octroyée par les départements.

Enfin, n’hésitez pas à contacter le point d’information local le plus proche de chez vous. Ils sont répertoriés dans cet annuaire.

Chaque besoin
est unique !
Laissez-vous guider,
O2
vous accompagne

Sur la même thématique

Publié le 27 février 2024

4 minutes de lecture


Publié le 27 février 2024

4 minutes de lecture


Publié le 27 février 2024

4 minutes de lecture