null Baignades : adoptez les bons réflexes pour prévenir les risques
Soufflez !

Baignades : adoptez les bons réflexes pour prévenir les risques

Publié le 25 juillet 2022

3 minutes de lecture

Baignades : adoptez les bons réflexes pour prévenir les risques

Les vacances d’été sont souvent synonymes de jeux aquatiques, qui font le bonheur des petits et des grands. À la piscine ou à la plage, des règles simples peuvent être appliquées pour que l’été soit doux et sans risque. Petit résumé des bons réflexes à adopter pour prévenir la noyade chez les enfants.

 

Profitez du sable fin sereinement en indiquant les consignes clairement

Vamos a la playa ! De préférence, choisissez-la surveillée, ainsi votre enfant bénéficiera d'une double surveillance et des secouristes seront présents en cas de besoin. Pour les plus grands qui trépignent d’impatience d’aller nager, indiquez-leur d’abord les consignes à respecter ;

  • indiquer un élément de référence à avoir en visuel (parasol, drapeau)
  • avant d’entrer à l’eau, se mouiller abondamment les avant-bras la nuque et la tête pour éviter l’hydrocution*,
  • rester près du bord dans la zone surveillée signalée par des bouées de couleur et où l’enfant à pied,
  • ne pas se pousser dans l’eau pour ne pas risquer d’effrayer ou de blesser les autres.

 

Pour les plus petits, la vigilance est de mise, ils doivent donc être constamment sous la surveillance d’un adulte référent.

 

Adoptez la zen attitude à la piscine en rappelant ces quelques règles de sécurité

28 degrés à l’ombre, la piscine s’impose. Il y a de l’excitation dans l’eau pour vos petits poissons qui s’adonnent au crawl, au poirier ou aux saltos comme pour les novices qui piquent leur première tête. Pour que tout se passe bien, rappelez aux plus grands enfants les règles à la piscine :

  • ne pas courir autour du bassin,
  • ne pas plonger dans les piscines hors sol ou peu profondes,
  • se mouiller le corps avant d’entrer dans l’eau.

 

Découvrez des astuces pour patauger sereinement cet été avec vos enfants

Un après-midi au bord de l’eau avec des enfants ? Pas de panique, la clé réside dans l’organisation. En amont, avant de faire vos valises, prévoyez par exemple quelques cours de bébés nageurs pour les familiariser avec le milieu aquatique et éviter l’effet de surprise lors de la première baignade. Embarquez également dans vos valises des brassards lorsque les enfants ne savent pas nager. Pour les plus grands, vous pouvez également les inscrire à des cours de natation pour leur permettre de se sentir à l’aise dans l’eau et d’apprendre à nager avant l’été. Vous partez prochainement et il est trop tard pour prendre des cours ? Informez vous sur votre lieu de vacances, la période estivale est aussi l'occasion pour votre enfant d'apprendre à nager ! Dans le cas inverse, prévoyez simplement un adulte pour deux jeunes enfants âgés de moins de 3 ans et un adulte par bébé pour que la vigilance soit toujours à son comble, même avec des bouées. Pensez également à vérifier l’état de santé général des enfants avant la baignade pour prévenir les risques d’hydrocution.

Enfin, sur la plage, à la piscine ou dans la foule estivale, découvrez quelques astuces pour ne pas perdre de vue votre enfant cet été :

  • Mettez à son poignet un bracelet délivré par les sauveteurs en mer sur lequel on indique ses coordonnées.
  • Vissez sur sa tête une magnifique casquette fluo pour pouvoir le reconnaître de loin.
  • Indiquez-lui un repère fixe comme un parasol, un Food truck ou un drapeau. De grands repères mis en place sur les plages existent spécialement pour aider les enfants à vous repérer facilement. Expliquez-leur l’utilité dès le plus jeune âge pour les familiariser avec cette astuce.

Avec toutes ces bonnes pratiques, vous êtes assuré de passer un été en toute sécurité pour profiter des joies de la baignade !

* Hydrocution : C’est la réaction du corps à un changement de température rapide. Elle peut arriver lorsque votre corps est chaud et que vous plongez rapidement dans une eau froide. Par ailleurs, les enfants sont plus à risque en raison de la moins bonne capacité de leur corps à s’adapter rapidement aux évolutions de températures.

Chaque besoin
est unique !
Laissez-vous guider,
O 2
vous accompagne

Sur la même thématique

Publié le 25 juillet 2022

7 minutes de lecture


Publié le 25 juillet 2022

2 minutes de lecture


Publié le 25 juillet 2022

3 minutes de lecture