O2 » Handicap » La Prestation de compensation du handicap

La Prestation de compensation du handicap

La PCH est une allocation sociale versée par le Conseil Général et destinée à financer les besoins de compensation d’une personne en situation de handicap. Elle remplace l’Allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP) depuis 2006. Cependant, les personnes qui bénéficient toujours de l’ACTP peuvent continuer à l’utiliser pour le financement de l’aide pour la réalisation des actes essentiels de l’existence.

La prestation de compensation du handicap (PCH) permet de financer plusieurs natures de dépenses :
  • liées à l’aménagement du logement et du véhicule de la personne en situation de handicap, ainsi qu’à d’éventuels surcoûts résultant de son transport,
  • liées à un besoin d’aides humaines y compris par les aidants familiaux
  • liées à un besoin d’aides techniques, spécifiques ou exceptionnelles, comme celles relatives à l’acquisition ou l’entretien de produits liés au handicap, liées à l’attribution et à l’entretien d’aides animalières (particularité pour un chien guide d’aveugle ou un chien d’assistance).

Conditions d’attribution de la prestation de compensation du handicap

Afin d’obtenir la prestation de compensation, il vous faut :
  • résider en France de façon permanente et régulière ou élire domicile auprès d’une association ou d’un organisme à but non lucratif agréé par le président du conseil général
  • avoir 60 ans maximum
  • avoir 65 ans au plus si votre handicap répond à des critères définis par décret prenant notamment en compte la nature et l’importance des besoins de compensation au regard de votre projet de vie
Le paiement de la prestation de compensation est mensuel et à terme échu. Toutefois, vous pouvez demander des versements ponctuels pour les charges liées à l’entretien des aides animalières ou pour un besoin en aides techniques.    

La démarche pour obtenir la prestation de compensation du handicap

La demande de PCH doit être déposée à la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de son lieu de résidence. Il est possible de faire une demande d’attribution en urgence, sous certaines conditions.

vdc-pub6